Soudan: Le Parlement arabe exhorte les parties soudanaises à s'engager dans un dialogue

Khartoum — Le Parlement Arabe a appelé le Conseil Militaire de Transition (CMT), les Forces de la Déclaration de Liberté et de Changement (FDLC), les Partis Politiques et les Mouvements de la Société Civile au Dialogue et à la Consultation afin de surmonter les Points d'Achoppement, d'intensifier les Intérêts du Soudan et de s'engager sur une Voie Pacifique réaliser la Transformation Politique Démocratique au Soudan.

Cette décision s'est achevée à l'issue de la 3ème Session du Parlement Arabe qui s'est tenue au Caire sous la présidence du Dr Mishaal Al-Salmi, Président du Parlement Arabe.

Le Parlement Arabe a affirmé son soutien total à toutes les phases du Processus Politique au Soudan dans le but d'organiser des Elections Démocratiques Equitables couronnées par une Transition Politique Pacifique vers un Gouvernement Civil.

Le Parlement Arabe a également donné son avis sur la Sécurité, la Stabilité et l'Unité du Soudan, appelant à l'adoption d'une Solution Pacifique et au Dialogue Politique en tant que Mécanisme d'Administration de la Période Intérimaire.

Le Parlement Arabe a insisté sur le Rejet Total des Ingérences Etrangères dans les Affaires Intérieures du Soudan et sur toute offre visant à Internationaliser la Situation Actuelle au Soudan, se félicitant des résultats de la visite du Secrétaire Général de la Ligue Arabe au Soudan Dimanche dernier.

Il a appelé la Ligue Arabe à poursuivre ses actions et son soutien au Soudan afin de permettre au peuple soudanais de réaliser leurs aspirations en matière de Sécurité et de Stabilité et Développement.

La Ligue Arabe a nommé son Secrétaire Général, Ahmed Aboul-Geit pour suivre de près l'évolution de la Situation au Soudan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.