Algérie: Train - Reprise vendredi des dessertes ferroviaires entre Alger et Constantine

Bouira — Les dessertes ferroviaires entre Alger et Constantine devront reprendre vendredi, et ce après la fin jeudi soir des travaux de réhabilitation de la voie et du tunnel de la sortie ouest de Bouira, a annoncé jeudi le chef du district de Bouira, Mohammed Hannat.

Dans une déclaration à l'APS, le même responsable a expliqué que les dessertes avaient été suspendues depuis le 09 juin en raison des travaux de réhabilitation et de confortement de la voie ferrée au niveau du tunnel situé à la sortie ouest de Bouira.

"Les travaux portent sur la réhabilitation des rails ainsi que du drainage, l'opération tire à sa fin et les dessertes reprendront demain (vendredi) matin", a tenu à préciser M. Hannat.

Selon les détails fournis par le même responsable, le tunnel de la voie ferrée a connu récemment des fissures et des gonflements à l'intérieur causés par une poussée des terres.

Confiés à l'entreprise nationale de réalisation des ouvrages souterrains (ENROS), "les travaux sont en cours pour conforter le tunnel et corriger le gabarit afin de permettre la reprise des dessertes pour le transport de voyageurs, ainsi que pour le transport de marchandises d'ici à minuit ou 4 h du matin (vendredi)", a encore détaillé M. Hannat.

Par ailleurs, le chef du district de Bouira a annoncé que l'étude du projet de réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire devant relier Ténia et Bordj Bou Arréridj (BBA) via Bouira sur une distance de 160 km, avait été finalisée. Les travaux de réalisation sont confiés à un groupement sino-turc (CRCC-OZGUN), a-t-il ajouté.

Les travaux de réalisation de ce projet seront lancés après l'expropriation et l'indemnisation des propriétaires terriens pour permettre le passage de cette ligne qui revêt une importance particulière de point de vue économique et commercial notamment.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.