Algérie: Disparition de Mohamed Benbrika, chercheur en soufisme

Alger — Le Docteur Mohamed Benbrika, chercheur en Soufisme, est décédé jeudi à Alger, à l'âge de 61 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs.

Parfait polyglotte, le défunt était enseignant en sciences islamiques à l'université du Caroubier à Alger, membre de l'Académie internationale de soufisme et du Centre international du dialogue interreligieux.

Issu d'un milieu conservateur, le défunt avait appris le Coran très jeune et étudié la Sunna avant de poursuivre ses études jusqu'à l'obtention d'un Doctorat en philosophie moderne à l'université d'Alger.

Auteur de 30 ouvrages, dont un dictionnaire, en cinq volumes, sur le soufisme, le Docteur Mohamed Benbrika avait concilié, dans ses études, entre la philosophie et le soufisme, et dans ses recherche, entre méthodes classiques et modernes.

Il avait animé plusieurs conférences et cours sur la religion et la philosophie du soufisme dans le cadre de plusieurs rencontres, conférences et émissions télévisées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.