Afrique: Une « Charte » pour le leadership féminin en Afrique

Promouvoir le développement de l'Afrique par l'entremise de la femme est plus que jamais à l'ordre du jour. C'est la raison pour laquelle « Africa Ceo Forum » a lancé sa Charte de la diversité pour renforcer le leadership féminin en Afrique.

C'était à l'occasion de la seconde édition du « Women in Business Annual Leadership Meeting », qui a réuni près de 250 cheffes d'entreprises africaines à Paris, du 17 au 18 juin 2019. L'Africa CEO Forum a dévoilé sa « Charte » de la diversité du genre, en partenariat avec Deloitte.

Cette charte se veut l'expression de la vision de porter encore plus haut son engagement à promouvoir le leadership féminin en Afrique, mais aussi la mixité dans le recrutement et le management du comité exécutif et du conseil d'administration, l'équité dans la rémunération. Ce sont là les principes essentiels de cette charte, qui vise la diversité du genre dans l'entreprenariat.

A cet effet, 100 signatures des leaders féminins sont attendues d'ici à la fin de l'année.

« Co-construite avec le concours des participantes de l'AFRICA CEO FORUM 2019 à Kigali, cette charte a pour objectif principal de contribuer à bâtir un écosystème africain dans lequel les femmes auront toute leur place, y compris au sein des instances de décision les plus élevées. Le grand pari à gagner est celui de la sensibilisation des femmes aux avantages de la diversité du genre dans le secteur de l'entreprise.

Compte tenu également de la diversité des pays, des secteurs d'activités et des types d'organisations, la charte formule quatre principes essentiels pour favoriser la diversité du genre : mixité dans le recrutement, équité de rémunération, mixité du management et du comité exécutif et enfin mixité du conseil d'administration. Chaque organisation garde la latitude de fixer ses objectifs spécifiques et l'élaborer un plan d'action adapté à son contexte et ses ressources.

Chaque année, une enquête mesurera les progrès réalisés par l'entreprise signataire et valorisera les bonnes pratiques constatées.

Il y a lieu d'exhorter les femmes de la RDC à intensifier leur lutte pour l'égalité des chances, contre la discrimination, la prise en compte du facteur 50/50 pour les postes de décision, la participation de la femme aux questions politiques, etc. « A l'heure où les bénéfices d'une meilleure diversité du genre en entreprise ne sont plus à démontrer, cette charte concrétise un engagement fort de l'initiative Women in Business de l'AFRICA CEO FORUM qui, année après année, étoffe toujours plus son dispositif pour renforcer le leadership féminin en Afrique », souligne la charte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.