Maroc: A l'initiative de la Chambre des représentants, la coopération parlementaire maroco-irlandaise s'organise dans le cadre d'un Mémorandum d'entente

Dans le cadre de la visite de travail et d'amitié qu'il a entamée aujourd'hui à Dublin, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s'est entretenu avec son homologue Seán Ó Fearghaíl, président de l'Assemblée de la République d'Irlande.

Au cours de cet entretien, M. El Malki s'est félicité de la qualité des relations qu'entretiennent les deux pays qui « à bien des égards sont complémentaires bien qu'ils aient des histoires différentes(...). Ils partagent la même vision sur des questions stratégiques telles que les changements climatiques, la migration et le terrorisme ». Et d'ajouter que l'Irlande, qui a longtemps combattu pour sa souveraineté et réussi un véritable miracle économique, force l'admiration.

Pour sa part, le président de l'Assemblée de la République d'Irlande s'est dit très satisfait de la visite qu'il a effectuée à Rabat en janvier 2019. « Ce fut pour nous une occasion d'ouvrir de nouveaux canaux de communication avec votre Assemblée et de constater sur le terrain les réalisations économiques et sociales du Maroc qui s'est propulsé au rang de leader en matière de politique climatique à l'échelle de son continent ».

Cet entretien s'est achevé par la signature d'un Mémorandum d'entente proposé par la Chambre des représentants, en vue de la mise en place d'un cadre institutionnel régissant la coopération parlementaire entre les deux Assemblées.

Plus tôt dans la journée, M. El Malki a rencontré le ministre du Commerce Pat Breen, qui s'est dit content que le Maroc se dote d'une économie de plus en plus diversifiée et de moins en moins dépendante de l'agriculture. Les avancées réalisées par le Maroc dans des secteurs stratégiques tels que l'automobile, l'aéronautique, entre autres, augure de perspectives partenariales prometteuses avec l'Irlande qui prospecte de nouveaux marchés dans le contexte du Brexit.

Une rencontre avec le ministre de la Justice Charlie Flanagan était une occasion pour le président de la Chambre des représentants de mettre en exergue le saut qualitatif opéré par le Maroc, depuis l'adoption de la Constitution de 2011, en ce qui concerne le respect des droits de l'Homme, l'approche genre et la protection des droits des enfants. Il a formé l'espoir que les autorités irlandaises mettront en place des procédures plus souples pour l'octroi de visas à certaines catégories de demandeurs comme les chercheurs et les hommes et femmes d'affaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.