Sénégal: Sédhiou / Promotion de la culture - Les acteurs culturels dotes d'un lot de materiel de sonorisation

Le directeur de cabinet du ministre de la Culture et de la communication a procédé à la remise aux acteurs culturels de Sédhiou d'un lot de matériel de sonorisation d'une valeur marchande de 7 millions de CFA. Demba Faye a par ailleurs laissé entendre que d'autres réalisations vont suivre, notamment la réhabilitation du fort Pinet Laprade, la construction du complexe culturel, le centre socio culturel et un studio d'enregistrement. Les acteurs culturels applaudissent des deux mains.

Ce matériel de sonorisation destiné aux acteurs culturels de Sédhiou vient assurément leur offrir de nouvelles opportunités d'expression qui aideront à valoriser le potentiel culturel de ce terroir de la moyenne Casamance. Le ministre de la Culture et de la communication et maire de Sédhiou qui signe ainsi un élan de déférence à l'endroit des acteurs culturels donne corps à une vision du monde des arts.

Son directeur de cabinet Demba Faye a procédé en début de semaine à la remise ce premier lot de matériel d'une valeur de 7 millions de CFA. «Ce lot de matériel est un matériel de dernière génération qui va permettre à la ville de Sédhiou connue comme une ville culturelle de mieux s'épanouir. Le ministre de la Culture et de la communication Abdoulaye Diop entend renforcer les centres culturels du Sénégal pour qu'ils soient le réceptacle des acteurs culturels ». Demba Faye de dévoiler par suite la composition de ce matériel : « 6 pieds micro, 02 sub basse, 02 baffles, 01 batterie, 01 kit batterie, 01 stand +clavier, 02 ampli guitare, 04 boitiers, 01 lecteur Gimini, 04 micros-SM 58, 01 amplis, 01 table de mixage, 02 guitares (basse et accompagnement) et du câblage ».

D'autres chantiers sont imminents et même en cours toujours pour faire de ce creuset culturel de Sédhiou un potentiel dynamique. « Il s'agit de la réhabilitation du fort Pinet Laprade de Sédhiou, le complexe culturel, le centre socio culturel en cours de construction et un studio d'enregistrement qui devra être disponible avant le 21 juin, date de célébration de la Journée mondiale de la musique » rassure-t-il. Manifestement très satisfait et tout à son mérite pour avoir ouvert le centre culturel régional de Sédhiou, il y a de cela dix ans, Aliou Kéba Badiane, le directeur de ce centre, précisera que cette sonorisation est destinée à l'ensemble des acteurs. «Nous pensons mettre sur pied un comité de gestion assez représentatif et discuter des modalités pratiques de la gestion de ce matériel. Il n'est pas destiné qu'aux musiciens mais à tous les acteurs culturels de la région ».

L'administrateur sons et lumières Biram M'barou Diouf a exprimé pour sa part toute sa satisfaction de voir le dynamisme autour du directeur du centre culturel régional de Sédhiou, des mutations en cours et autres innovations qui, selon lui, feront de Sédhiou une région où le son et la lumière vont donner un rayonnement culturel digne du Pakao du carrefour des civilisations de l'Afrique de l'Ouest.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.