21 Juin 2019

Cameroun: Drogue et violence en milieu jeune - Les parlementaires font un plaidoyer

Jeudi, 20 juin 2019 à l'Assemblée nationale, le Très honorable Cavaye Yéguié Djibril a appelé à l'implication de tous dans ce combat.

L'hémicycle de l'Assemblée nationale a abrité hier, jeudi 20 juin 2019 l'ouverture du forum de sensibilisation et d'échanges sur la drogue et la violence en milieu jeune. La cérémonie d'ouverture était présidée par le Très honorable Cavaye Yéguié Djibril, président de l'Assemblée nationale (Pan).

L'initiative du Réseau parlementaire « Espérance Jeunesse » (Reje) a également connu le soutien du ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Nalova Lyonga, de son collègue de la Jeunesse et de l'Education physique, Mounouna Foutsou, et de la Fondation Mtn Cameroun. Le plaidoyer des parlementaires se justifie, au regard de la gravité de la situation. Ce, à la lumière d'une enquête réalisée par le Reje dans 72 établissements scolaires de la ville de Yaoundé et à l'université de Yaoundé I.

En effet, sur près de 2000 jeunes rencontrés, plus de 600 ont déjà eu un contact direct avec la drogue et l'alcool. Pour ce qui est du type de stupéfiant consommé, on retrouve en tête de classement, le tramol, suivi de la chicha et du chanvre indien. Ces produits sont livrés par des vendeurs ambulants, des gardiens et des transporteurs par moto. La situation est donc suffisamment grave pour qu'on s'y penche. Surtout que, d'après le coordonnateur du Reje, l'honorable Gaston Komba, « drogue et violence marchent ensemble ».

Face à cette situation, la représentation nationale a engagé cette coalition. Une action synergique du gouvernement, du parlement et de la société civile contre les fléaux qui portent atteinte à la santé mentale, morale et physique de la jeunesse. Dans ce contexte, déplore le Très honorable Cavaye Yéguié Djibril, l'impact sur la paix et la stabilité du pays est évident. D'où l'urgence de la poursuite des actions vigoureuses implémentées par le gouvernement depuis quelques temps.

En partenariat avec la Fondation Mtn-Cameroun, le forum du Reje a mobilisé 300 jeunes, dont 50 députés jeunes en provenance des 10 régions, 100 élèves, 100 jeunes leaders du Conseil national de la jeunesse ; 50 appelés et volontaires du Service civique et médiateurs communautaires du département du Mfoundi.

A côté des jeunes, 50 députés séniors et autant de représentants de la communauté éducative ont également été impliqués. L'objectif va au-delà d'une alerte. Il est question, d'après le Reje, de fédérer l'ensemble des acteurs invités au tour d'un idéal. Celui de l'engagement bénévole dans la lutte contre ces fléaux en milieu jeune et d'accélérer la sensibilisation. L'ambition étant de ne plus traiter la consommation de la drogue et de l'alcool comme un fait divers, mais un fait majeur.

Cameroun

Route Mora-Dabanga-Kousseri - La deuxième phase des travaux lancée

Cette étape lancée samedi dernier à Mora concerne la réalisation physique du projet que va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.