21 Juin 2019

Cameroun: Reconnaissance - Un prix pour Rachel Tchoungui

nLe 16 juin dernier, la chanteuse a présenté la distinction d'«icône vivante de la musique camerounaise » reçue le 25 mai 2019..

Une distinction de plus. L'artiste musicienne Rachel Tchoungui l'a célébrée le 16 juin dernier au cours d'un spectacle à Yaoundé, en présence de l'ambassadeur itinérant, Albert Roger Milla et de plusieurs invités. Le 25 mai dernier en effet, la diva de la chanson camerounaise a reçu le statut d'« Icône vivante de la musique africaine», lors d'un événement organisé par l'artiste musicienne Dinaly. Occasion idoine pour ses consoeurs de reconnaître les prouesses et le chemin parcouru par leur aînée. C'est encore la jeune génération d'artistes qui a pris les devants dimanche dernier à l'espace culturel « La case des arts », sis au quartier Essos à Yaoundé, question de faire rayonner cette récompense. L'hommage a duré trois heures d'horloge. Un show grandeur nature.

Ce sont les « Girls Band » qui ont ouvert le bal avec leur chanson gospel « Yeguelan » ( La prière en langue Ewondo, Ndlr ). Puis, les artistes Baka Baka, Bibiane Sadey, Arnold et bien d'autres ont fait leur passage sur la scène en mettant en exergue leur voix ainsi que des prestations parfois accompagnées de pas de danse.

Aux environs de 23h, Rachel Tchoungui est montée sur scène. Elle a servi son titre «Noumadik », sorti en 1974. Puis elle a fait un clin d'oeil à Anne-Marie Nzié en interprétant l'un de ses titres phares, « Ma ba Nze ». Quelques minutes plus tard, le spectacle est bouclé par un grand featuring avec la star du jour et les artistes de la nouvelle génération. Le public assiste alors à un passage de témoin.

Pour Billy Ngoman, directeur artistique du spectacle, « Rachel Tchoungui mérite d'être célébrée tant qu'elle est vivante. C'est la seule femme qui a eu le privilège de chanter avec Francis Bebey, considéré comme un artiste très rigoureux. Elle a également révélé des sommités dans le monde musical. Elle a un grand répertoire que le public ne connaît pas. Nous voulons le mettre au goût du jour ». Selon lui, Rachel Tchoungui sera célébrée tout le long de l'année jusqu'en décembre prochain, pour qu'elle reste dans les mémoires.

Cameroun

Cameroun anglophone - Nouvelle journée ville morte à Kumba

Les « Ghost Town » (villes mortes en français), voilà l'une des armes utilisées par la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.