21 Juin 2019

Sénégal: Bambey / Sit-in des travailleurs du Crous - De meilleures conditions de travail exigées

Les travailleurs du Crous de Bambey en colère ont déposé un préavis de grève à l'issue de leur rassemblement hier, jeudi 20 juin 2019. Ils dénoncent leurs mauvaises conditions de travail.

Cheikh Oumy Diop, le secrétaire général du Sutesuc explique : «Nous avons un problème de manque de bureau. Nous avons des primes de suggestion qui ont été enlevées. Nous avons des problèmes de tenue. Les agents qui nous viennent de l'Isfar n'ont pas été affectés. Les travailleurs sont fatigués. Les bureaux n'ont pas de climatiseurs et des ventilateurs. Nous ferons face au directeur du Crous pour qu'il mette de l'ordre car nous manquons de beaucoup de choses. Il y a beaucoup de primes qui ont été enlevées. Notre directeur n'écoute personne, ne dialogue pas et cela nous mène vers l'anarchie. C'est pourquoi nous avons déposé ce préavis de grève », a-t-il conclu.

Le Directeur du Centre des œuvres universitaires et sociales de Bambey réfute ces accusations. Cheikh Abdou Lo déclare : « Je dois préciser qu'il s'agit de quelques agents de la section du syndicat du Crous de Bambey qui ont tenu un rassemblement. Nous avons 3 syndicats et nous avons 73 agents. Le Sutesuc a 31 adhérents, je ne dois aucun sou à un agent pour le mois de mars 2018 ».

Et de poursuivre : « Tout récemment, il y a ce qu'on appelle la grille harmonisée qui est valable pour toutes les universités. La vérité est que j'applique la grille intégralement alors que les autres ne l'appliquent pas. Je paye tout mais ils veulent revenir à l'ancien système avant la grille ». t de conclure en avertissant : « le trafic d'influence et la co-gestion ne marchent pas avec moi. Je suis un fonctionnaire de l'Etat du Sénégal. Je suis un inspecteur des impôts avec 18 ans de carrière. Il y a des choses que je ne peux pas me permettre ».

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.