21 Juin 2019

Angola: Les villes intelligentes devraient s'étendre aux zones rurales

Luanda — La ministre angolaise de l'Aménagement du Territoire, Ana Paulo de Carvalho, a défendu jeudi à Luanda que le concept de ville intelligente devrait être étendu aux zones rurales pour faciliter le développement de ces zones et assurer le bien-être social.

S'adressant à la presse, lors de la dernière journée de la 10ème édition du Forum et Exposition sur les technologies de l'information et communication (Angotic 2019), la gouvernante a défendu comme présupposé pour l'existence de villes intelligentes, les infrastructures nécessaires aux télécommunications et à Internet, en fonction des spécificités de chacune.

La mise au point de capteurs et d'autres dispositifs, a-t-elle déclaré, facilite la mobilité des citoyens, en particulier ceux qui ont la mobilité réduite.

Selon la ministre, bien que plusieurs points du pays aient des problèmes résolus, il y avait un travail, simultanément, dans la requalification d'autres villes afin qu'il y ait une croissance désirée sans négliger les zones rurales. Echange avec des experts étrangers Pour la ministre, le contact avec des experts d'autres pays au cours de l'Angotic a permis d'échanger des expériences avec des villes en stages avancés que les villes angolaises.

Le Forum Angotic, qui s'est achevé jeudi, est un événement au cours duquel des entreprises et des experts présentent des outils technologiques permettant de traiter des problèmes liés à la santé, à l'éducation, à l'agriculture et à la pêche.

Au cours des trois jours, plusieurs sujets ont été abordés, tels que l'économie électronique, la quatrième révolution industrielle, la cyber-sécurité, les fausses informations, les villes intelligentes, le tourisme, entre autres.

Angola

Handball/Dames - 1º de Agosto reprend le trophée national

La formation de Primeiro de Agosto a remporté dimanche le 41e Championnat national senior féminin de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.