21 Juin 2019

Ile Maurice: Baie-du-Tombeau - L'ICAC interpelle trois individus et saisit deux bolides

Encore des perquisitions liées au blanchiment. Trois personnes, suspectées de faire partie d'un réseau, ont été appréhendées à Baie-du-Tombeau hier.

La chasse aux «Young Money» n'est pas finie. Sur sa lancée depuis mardi dernier pour mettre la main sur les biens d'un habitant de Pailles soupçonné de blanchir de l'argent à travers son business d'importation de meubles, l'Independent Commission against Corruption (ICAC) a interpellé, hier, trois nouvelles personnes et saisi deux berlines, à Baie-du-Tombeau.

Pour rappel, six interpellations ont précédemment été faites par l'ICAC. Il s'agit de celles d'Ashley Rose, Niven Thondee, Michaela Piron et Gaël Piron, Bryan Labonne et Hansley Mootoosamy, soupçonnés de faire partie d'un réseau de drogue dirigé par le «fameux businessman».

Et hier, alors que les hommes de Navin Beekharry tentaient de retrouver l'une des voitures appartenant au présumé commanditaire du réseau de drogue, la prise a été bonne à Baie-du-Tombeau. Une Mercedes grise de la série AMG a été retrouvée chez un dénommé Franco Bégué. Elle est utilisée par Niven Thondee, qui a déjà été interpellé.

De plus, une Mercedes blanche de l'année 2019, toujours de la série AMG, a été retrouvée en possession de Kervin Langue et de sa femme. Ces deux habitants de Baie-du-Tombeau ont aussi été questionnés par les officiers de l'ICAC.

Franco Bégué, qui est fiché à l'Anti-Drug and Smuggling Unit pour une affaire de drogue, est fraîchement sorti de prison. La présence de la voiture qui se trouvait à son domicile a fait sourciller les enquêteurs. D'ailleurs, Franco Bégué se ferait très discret dans le quartier. Il éviterait les bolides et ne roule qu'à moto la plupart du temps. Cependant, selon nos renseignements, il est soupçonné de dealer de la drogue dans les bas quartiers de Baie-du-Tombeau.

Quant au couple Langue, il aurait été trahi par son mode de vie. Dont l'acquisition d'une nouvelle voiture au nom de son épouse qui est coiffeuse, alors que le mari est peintre. D'ailleurs, ce dernier est poursuivi par l'ICAC depuis le début de l'année pour blanchiment d'argent.

«Clan» de Ricardo Agathe ?

L'enquête se poursuit dans cette affaire et les suspects interpellés doivent prouver la provenance de leurs richesses accumulées en si peu de temps. Et aussi si leurs revenus leur permettent le mode de vie qu'ils affichent. Une autre question à laquelle les en- quêteurs comptent obtenir des réponses concerne le «clan» auquel appartiennent ces personnes. Serait-ce celui du businessman de Pailles ou de Ricardo Agathe ou les deux ? Seuls les interrogatoires prévus dans les jours à venir pourront conclure.

Ile Maurice

Mort sur un bateau - La famille d'un pâtissier attend toujours son corps

Il avait 28 ans et travaillait sur un bateau de croisière comme pâtissier. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.