Cameroun: Don de sang - L'opération 3600 poches continue

L'Ecole des Postes a offert ses locaux le 12 juin dernier pour la collecte dans le cadre d'une campagne lancée en avril dernier.

Collecter 3 600 poches de sang en 2019 à Douala et Yaoundé. Tel est le pari que compte gagner « Vie au village », une association promotrice des activités de don de sang. La deuxième opération de collecte a eu lieu le 12 juin dernier à l'Ecole supérieure des Postes, des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication de Yaoundé.

Les étudiants de cette institution ont été sensibilisés sur le bienfondé de l'initiative que Emilien Mvondo, le chargé de Programme de l'association a expliqué : « Il n'existe pas dans le monde une industrie chargée de produire le sang humain dont certains patients ont besoin pour sauver leur vie.

Le don volontaire est le seul moyen de pourvoir les besoins et notre association veut promouvoir les dons bénévoles», a-t-il rappelé.

Non seulement le donateur a la satisfaction morale d'avoir aidé un patient en danger de mort, mais il bénéficie systématiquement d'un petit bilan de santé avec les examens gratuits de la sérologie à VIH, hépatite A, B, C et l'examen de la syphilis.

« Vie au village travaille essentiellement dans le secteur de la santé maternelle et infantile. Ici, la transfusion est un problème permanent. Trois enfants sur cinq souffrent d'anémie. La transfusion est incontournable dans plusieurs cas.

Du coup, l'association se sent interpelée », a avoué Emilien Mvondo. Une centaine de poches de sang était escomptée à l'Ecole des Postes. Lors de la première opération à la sous-préfecture de Yaoundé IV, 90 poches de sang avaient été collectées.

L'objectif pour 2019 est de 3600 poches collectées dans les villes de Douala et Yaoundé. Les responsables affirment que l'opération est parrainée par le ministère de la Santé publique et encadrée par le Programme national de transfusion sanguine et les hôpitaux agréés pour la transfusion. « Vie au village » a préféré commencer par la ville, Yaoundé d'abord pour « roder la machine ». Douala suivra, puis l'arrière-pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.