22 Juin 2019

Ile Maurice: Cash prize des JIOI - «La prime de Rs 50 000 est une farce de mauvais goût», affirme Ravat

Rs 50 000 pour une médaille d'or, c'est la somme qui sera offerte à l'Etat pour chaque athlète qui montera sur la plus haute marche du podium aux JIOI 2019 le mois prochain.

Un montant qui fait débat et qui a suscité une vive réaction du président de la commission sportive du Mouvement patriotique, Vincent Ravat, vendredi 21 juin.

«Cette prime est un joke de mauvais goût» nous a-t-il déclaré. «Quatre ans de boulot, 48 mois de travail, pour Rs 50 000 seulement si un athlète décroche l'or ?

Les jeux des îles sont des jeux très importants pour nous, les petites îles, mais les sportifs vont finir par «give up» si on continue comme ça !

Il faut que cette farce s'arrête. Je le répète tout le temps : pour devenir un athlète de haut niveau il faut pouvoir y consacrer sa vie. Ce n'est pas avec des cash prize de rs 20 000 à 50 000 qu'on réussira cela», ajoute-il.

Vincent Ravat cite l'exemple seychellois : «Vous vous rendez compte qu'en 2015 nos voisins avaient donné 65 000 roupies seychelloise, ce qui fait à peu près Rs 150 000 rien que pour une médaille d'argent ?»

Ce dernier nous indique qu'il prépare un document sur comment relancer la sport dans son intégralité à Maurice, qui sera publié prochainement. «Pour que Maurice puisse avoir le niveau, il faudra changer beaucoup de choses mais il y a de l'espoir car les solutions sont là» conclut-il.

Ile Maurice

Eid-ul-Adha - Le prix du bétail fixé à Rs 132, 50 le kilo

La décision a été prise par le Conseil des ministres, ce jeudi 18 juillet. Pour la fête… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.