22 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Innocent Yao, président de la Jpdci rurale - « Les débats ont été francs avec nos parents du FPI »

Du 31 mai au 14 juin, la JPDCI rurale était en tournée dans le département de Gagnoa. Au cours de celle-ci, le président national innocent Yao a parcouru les 5 délégations que compte le département de Gagnoa. Durant ce périple, le premier responsable de la JPDCI rurale a pu toucher du doigt les réalités des populations en zone rurale : « Nous remarquons qu'il y a un appauvrissement croissant des populations en zone rurale.

Nous avons pu constater le mauvais état des routes et les populations nous ont exprimé le manque d'eau potable et le besoin du rapprochement des écoles à cause des distances entre les localités » a-t-il confié. En tout cas, c'est le constat fait par innocent Yao tout au long des différentes étapes qu'il a eus à effectuer dans les campements et villages.

Il l'a signifié dimanche dernier devant les militants du PDCI-RDA lors de la réunion d'information que présidait le secrétaire exécutif en chef, le ministre Maurice Kakou Guikahué. Aussi Innocent Yao n'a-t-il pas manqué de relever les inquiétudes des militants du PDCI-RDA sur le coût de l'établissement des cartes nationales d'identité.

Sur ce point, il a tenu à rassurer les militants sur les efforts menés par le secrétaire exécutif en chef : « Nous avons tenu à dire aux militants que le ministre Guikahué en sa double qualité de numéro deux du PDCI et président du groupe parlementaire PDCI est en train de se battre pour que ce gouvernement puisse faire ses cartes gratuitement » a-t-il révélé.

Toutefois a-t-il fait savoir que même si le gouvernement n'accédait pas à la demande du parti, le secrétaire exécutif continuera de se battre pour que ceux des militants qui ont pu établir leurs pièces puissent entrer en possession de celles-ci.

Par ailleurs, Innocent Yao a fait savoir que les échanges avec le FPI sur le terrain ont été francs « les débats avec nos frères du FPI sur le terrain ont été francs » a-t-il signifié et d'ajouter « il faut dire que nos parents attendaient depuis longtemps cette réconciliation » a-t-il confié.

Cote d'Ivoire

Orpaillage clandestin - Le procureur général annonce des mesures répressives

Le procureur général a révélé que des réflexions sont en cours, au plan… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.