Ile Maurice: Roches-Brunes - Une quinquagénaire allègue avoir été menacée à l'aide d'un revolver

Partagez cet article

Elle allègue avoir été menacée par un groupe munis de sabres, katanas et revolver. Cette habitante de Roches-Brunes, âgée de 54 ans, a porté plainte au poste de police de Camp-Levieux hier, samedi 22 juin.

Dans sa déposition, la quinquagénaire a affirmé qu'elle était dans sa cour lorsqu'elle a remarqué le groupe, qui s'était assemblé non loin de son domicile. A un moment, un des membres aurait sorti un revolver et a tiré un coup en l'air. Par la suite, le groupe s'est dispersé à bord de plusieurs véhicules.

Une équipe policière de Camp-Levieux, menée par les inspecteurs Balladin et Teckah sous la supervision de l'Assistant Surintendant de Police Earally et des elements de la Criminal Investigation Division de la Western Division sous la houlette des surintendants de police Monvoisin et Seebaluck, a été mandée sur les lieux. L'aide de la Metal Explosive Unit et le Scene of Crime Officers (SOCO) a aussi été sollicitée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, aucune balle n'a été retrouvée dans les alentours. De plus, les voisins de la femme ont aussi affirmé n'avoir rien entendu. L'enquête se poursuit et un véhicule a été sécurisé pour être examiné. Deux hommes ont été interroge puis autorisés à partir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.