Ile Maurice: Gagnant du Loto arrêté - Fortunes et infortunes

Dans l'entourage de Guillyano Zamir, personne ne semble comprendre à quel moment la roue de la chance a tourné pour ce mari aimant, père de deux enfants.

Depuis mercredi 19 jin dernier, ses proches peinent à se remettre du choc. L'homme, qui avait gagné remporté le jackpot de Rs 30 millions au Loto, il y a 10 ans, a été arrêté mercredi après-midi par les limiers de l'ADSU, à son domicile. Quelque 53 g de cannabis, d'une valeur marchande de Rs 30 000, ont été saisis. Les enquêteurs soupçonnent qu'une partie était destinée à la revente. Cet habitant de Trou-aux-Biches a comparu en cour de Pamplemousses, jeudi, sous une charge provisoire de 'drug dealing'. La police a objecté à sa remise en liberté et il a été reconduit en cellule policière.

En attendant, à Riche-Terre, ses anciens voisins ont appris les malheurs de Guillyano Zamir à travers la presse. L'un d'eux se dit atterré. «Li ti enn dimounn mizer, linn gagn Loto. Rs 30 millions pa isi sa. Kifer li ti pou vann ladrog?» Les rumeurs, comme il fallait s'y attendre, vont bon train, quant à son train de vie. Les questions fusent, les thèses pullulent comme des «ti million» dans une rivière. «So kas inn fini ?»

Non, si l'on en croit ses proches. Ayant connu la misère, Guillyano Zamir n'était pas du genre à jeter de l'argent par les fenêtres, même si «li pa ti pe fer lékor mizer». C'est en novembre 2009 que l'ébéniste de profession a touché le gros lot. Il était, en fait, le tout premier gagnant du Loto... Avec ses Rs 30 millions, Guillyano Zamir voulait une vie meilleure pour sa famille.

Il déménage ainsi de son ancien quartier à Riche-Terre pour emménager dans une nouvelle maison à Morcellement Ashviva, à Trou- aux-Biches. «Le nouveau riche» ne se fait pas spécialement remarquer, disent les voisins. «Mais je ne sais pas s'il a eu des ennuis par la suite», souligne l'un d'eux.

Ce qui est certain, c'est que c'est la première fois que le millionnaire se fait prendre dans les filets de la police. Il était sous surveillance depuis peu. Guillyano Zamir n'a pas encore été interrogé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.