Ile Maurice: Enlèvement allégué à Camp-Levieux - Une femme SDF enlevée et violée

Elle se cherchait un coin pour passer la nuit lorsqu'elle a été accostée par un «ami». Mais celui-ci ne l'aurait pas laissé partir. Il l'aurait traînée de force, agressée et aurait abusé d'elle.

Des passants l'ont retrouvée et transportée à l'hôpital Victoria, à Candos. Une femme, âgée de 43 ans, aurait été victime d'un enlèvement, mercredi, aux alentours de 20 heures.

Un homme l'aurait traînée de force dans un buisson à la hauteur de l'université des Mascareignes, à Camp-Levieux, avant d'abuser d'elle. La quadragénaire est actuellement en observation à l'hôpital.

Cette sans domicile fixe, a attendu la nuit pour chercher un petit coin. Mais à peine avait-elle commencé sa tournée, qu'elle aurait croisé un dénommé Lindsay, un ami à elle.

Ce dernier, âgé aussi d'une quarantaine d'années, a engagé la conversation. Ne se doutant de rien, elle a accepté de faire un brin de causette avant de lui faire part qu'elle doit continuer sa route.

Mais cela n'aurait pas été au goût de son présumé agresseur. Ce dernier l'aurait agressée, enlevée et l'aurait traînée dans un buisson. Il l'aurait forcé à subir des sévices sexuels avant d'abuser d'elle. #

La toxicomane ne se souvient pas de la suite. Ce n'est que le lendemain qu'elle s'est réveillée à l'hôpital Victoria. Le visage amoché, elle peine à parler. Elle est encore sous le choc. Avec difficulté, elle a pu donner le nom de son agresseur.

Une équipe composée des éléments du Field Intelligence Office tente actuellement de mettre la main sur l'agresseur. Entre-temps, la victime reçoit des traitements suivant un cas de viol. La police de Camp-Levieux attend aussi l'aval des médecins pour compléter sa déposition.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.