Congo-Brazzaville: Fête de la musique - Conquering Lions a égayé les mélomanes de la ville océane

Le groupe a donné un spectacle, le 21 juin, sur une scène à ciel ouvert, au cours d'une soirée exceptionnelle riche en sonorités musicales qui a déclenché l'hystérie du public.

L'événement a duré plusieurs heures, chansons et musiques se succédant. Des centaines de spectateurs sont venus fêter la musique dans une ambiance bon enfant.

Mack Toob, un jeune artiste bien connu dans l'univers musical congolais, a ouvert la soirée sur des notes « Afro beat ». Il a proposé au public ponténégrin un concentré de rythmes et de bonne humeur.

Le tremplin de la fête de la musique a vraiment pris place au restaurant-bar la Pyramide à partir de 20 heures. C'est dans une ambiance colorée de vert, jaune et rouge représentant le drapeau national que ce lieu a accueilli le public.

Le groupe conquerinq Lions a fait revivre l'émotion avec des chansons de reggae en interprétant Bob Marley, Peter Tosh, Burning Spear et Tiken Jah Fakoly. Il a offert aux spectateurs une séquence musicale surprenante bien loin des shows que les Ponténégrins ont l'habitude d'écouter.

Son leader , Patrick Bikoumou, sosie vocal de Bob Marley, a fait revivre une expérience digne des plus grands shows de son idole.

Muni comme à son habitude de sa guitare, le chanteur aux dreadlocks a déclenché l'hystérie de ses fans.

Patrick Bikoumou, Jah Bosch pour les intimes, a clos le bal en offrant une prestation avec sa chanson à succès "Ghâna Mbongo", donne l'argent en français. Une composition unique en son genre qui fait, d'ailleurs, la fierté et la grandeur de ce groupe congolais.

Notons que lors de cet événement, Conquering Lions s'est fait accompagner par Laïla, une chanteuse à la voix dormante qui enjambe les frontières du rock, hip-hop et reggae.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.