Ile Maurice: Roshi Bhadain - «Bagatelle Dam ne s'effondrera plus ? »

Pour la 2e semaine consécutive, Roshi Bhadain, leader du Reform Party s'est intéressé, lors d'une conférence de presse, aux projets immobiliers privés dans la région du Bagatelle Dam.

«Rappelez-vous que le projet Heritage City a été abandonné soi-disant à cause du danger que le Bagatelle Dam ne s'effondre.

J'ai toujours dit qu'il y avait d'autres intérêts dans l'abandon de ce projet », a-t-il dit ce samedi 22 juin en dénonçant le fait que l'Etat ait accordé ce terrain au groupe Nundun Gopee pour la construction d'une Smart City.

Le leader du Reform Party a ensuite révélé un document qui démontre que Hermès Property Developement Ltd - qui projette une autre Smart City juste à côté - a, le 13 juin dernier, obtenu son permis de construction de la municipalité de Quatre-Bornes.

Or dit-il, ce permis avait d'abord été refusé par la mairie qui avait demandé un «amended plan» mais ce serait le bureau du Premier ministre qui aurait fait pression.

«Il y a eu une réunion au PMO où les officiers de la municipalité de Quatre-Bornes ont été convoqués», martèle l'ex-ministre.

Ce que dément la maire de Quatre-Bornes, également présidente du Permit and Business Monitoring Committee (Ndlr : le comité qui approuve de tels plans). Jointe au téléphone par l'express, Soolekha Jepaul-Radhoa déclare qu'elle va vérifier.

«Mais je pense que Hermès a bien dû soumettre ses plans amendés. S'il le faut, nous demandons aux demandeurs de permis d'amender 10 fois leurs plans.

  1. Ça ne marche pas comme Bhadain le présente. C'est de la démagogie politique. C'est faux il n'y a eu aucune rencontre au PMO au sujet de Hermès. »

Roshi Bhadain a aussi expliqué pourquoi selon lui, «il ne faut pas croire qu'il y aura une partielle à la circonscription numéro 7».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.