22 Juin 2019

Sénégal: Thiès - Les chantiers de Promovilles exécutés à 65 % (responsable technique)

Thiès — Les travaux entamés depuis 2016 par le Programme de modernisation des villes (Promovilles) dans la ville de Thiès ont été réalisés à 65 %, a indiqué Aïssatou Ndoye Ndiaye, responsable technique du programme, après une visite des chantiers.

La délégation qui l'accompagnait comptait, notamment le chargé du projet pour la zone centre englobant Thiès, Mbour, Diourbel et Kaolack, Mor Talla Mbengue, ainsi que le directeur régional de l'AGEROUTE, Khoult Ndiaye.

"Nous sommes à 65% de réalisation", a noté Aïssatou Ndoye Ndiaye, au terme d'un périple qui a mené la délégation vendredi sur plusieurs sites.

Sur les 8 en axes prévus, trois sont déjà achevés et les autres en cours sont très avancés, a-t-elle assuré.

Elle juge "acceptable" ce taux, comparé à celui constaté lors de la visite effectuée l'année dernière, et qui avait révélé un niveau d'exécution de 15 %.

Les travaux concernent au total 15 km dans la ville de Thiès, pour une enveloppe de 10,4 milliards de francs CFA, et "seront bouclés d'ici fin novembre", a-t-elle promis.

Les responsables ont visité l'axe Promenade des Thiessois - avenue du Baol, long de 600 mètres, en enrobé, déjà prêt.

L'axe Jean Collin-Moda Kane long de 700 m en pavé, visant à désenclaver la Cité Lamy a été achevé, en attendant l'érection de ralentisseurs réclamés par les populations.

Le tronçon routier Hôpital régional - Keur Dago, sur 800 m est achevé. Il reste l'éclairage public, les ralentisseurs et la signalisation.

A Keur Abdoulaye Yakhine, où sont également posés des pavés, un ouvrage de collecte d'eau et de drainage des eaux de pluies ; est en cours de réalisation.

A Diakhao, les travaux d'un tronçon couplé à une bretelle menant aux cimetières, le tout pour 1,2 km, sont freinés par des conduites peu profondes de la SDE.

Les ralentisseurs sont prévus "au plus tard dans un mois", a rassuré Mor Talla Mbengue, le chargé de projet.

Des dispositions seront aussi prises a-t-il annoncé pour l'évacuation des eaux de pluies durant l'hivernage, sur les axes où les chantiers en cours pourraient causer des désagréments aux riverains.

La première phase de Promovilles à l'échelle nationale avait coûté 74 milliards de francs CFA, la deuxième phase, 89 milliards et celle qui est entamée 84 milliards, à dit Mme Ndiaye.

Sénégal

De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien

Si l'Algérie est "la meilleure équipe" de la CAN-2019, selon le sélectionneur du Nigeria Gernot… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.