Angola: Octroi de crédits dans les priorités de la nouvelle administration de la BPC

Luanda — La concession de crédit, dûment étayée par des garanties et offrant une capacité de remboursement par les emprunteurs, fait partie des priorités du nouveau conseil d'administration de la Banque d'épargne et de crédit (BPC).

Selon le président du conseil d'administration de la BPC, António André Lopes, qui s'adressait à la presse à la fin de l'investiture du nouveau conseil d'administration de l'institution, les banques doivent aujourd'hui octroyer des crédits et ne peuvent contourner cette réalité.

Le responsable a dit que la principale mission de la banque était d'octroyer des crédits, qui peuvent en fait être remboursés.

Il a jugé nécessaire de faire de la BPC une institution qui participe aux efforts de développement du pays et constitue véritablement la trésorerie, mais non une fuite interne des ressources publiques.

"Actuellement, selon les informations dont nous disposons, la banque dispose d'un système informatique tout à fait insuffisant pour la structure et la taille de l'institution.

Un système très ouvert et admissible qui présente de nombreuses faiblesses ", a-t-il indiqué. D'autre part, il a signalé qu'il existait également des problèmes liés au capital humain, faisant allusion à l'excès de travailleurs dans l'institution.

"Il sera nécessaire d'ajuster la structure des ressources humaines, ce qui peut obliger le licenciement de certains travailleurs", a-t-il expliqué.

Selon lui, il existe des pratiques sur le marché qui permettent parfaitement de traiter correctement cette question, et estime qu'il existe des travailleurs ayant l'âge de la retraite et presque à l'âge de la retraite.

Le nouveau conseil d'administration, nommé par le ministre des Finances, Archer Mangueira, comprend, outre António André Lopes, les administrateurs Victor Manuel de Faria Cardoso, María de Fátima Trindade Viana Poças, Cláudio Pinheiro Pinto Macedo et Emanuel Inocêncio Pitra Leopoldo. António André Lopes est un économiste de formation.

Il a été président du Conseil fiscal de la Banque Keve (2003-2006), administrateur de la Banque nationale d'Angola (jusqu'en 2010) et vice-gouverneur de la Banque centrale de supervision bancaire (de 2010 à février 2015) et avant sa nomination en tant que PCA de la BPC, il était président du comité exécutif de la Banque Yetu. Il est entré à l'Assemblée nationale en 2000 en tant que député du MPLA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.