Congo-Kinshasa: Les examens d'Etat débutent aujourd'hui

Le jour tant attendu de tous les élèves finalistes admis pour présenter les épreuves des examens d'Etat, c'est ce lundi 24 juin 2019, du moins pour l'année scolaire 2018-2019. Comme il est de coutume, dans les ruelles de Kinshasa, s'annonce une panoplie d'élèves voués à présenter cette session dite d'épreuves d'Etat. Ce sera le cas à travers toutes les 26 provinces de la République Démocratique du Congo.

Partant des statistiques de l'EPSP, près de 700 000 finalistes sont attendus pour passer cet examen qui sanctionne la fin des études secondaires à travers le ministère de l'Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel. Après des multiples frais déboursés au niveau des écoles, les parents se sont portés garant d'accompagner leurs enfants dans leurs centres respectifs afin d'affronter cette lutte qui justifie les efforts d'une quinzaine d'années d'apprentissage à compter de l'école maternelle. Aucun autre détail n'a été signalé en rapport avec le déroulement des épreuves de ce matin. De ce fait, nous retenons, suite aux multiples communiqués de l'EPSP qu'il a été demandé à chaque élève finaliste, 20 $ de frais de participation fixé officiellement.

S'agissant du nombre d'élèves éligibles à ces épreuves, les statiques approfondies font état de plus de 4 300 finalistes pour l'enseignement technique et plus de 3 000 candidats pour l'EPSP. Une décision qui bouleverse l'année scolaire, les deux centres de Béni et Oicha, dans la province éducationnelle du Nord-Kivu II et de Kungu, dans la Mongala ne sont prêts de passer ces examens comme prévu pour ce lundi 24 juin. Dans ces deux juridictions, les épreuves seront organisées du 12 au 15 août prochain.

Ce détail a été révélé à l'opinion par l'inspecteur général de l'Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, Michel Djamba sur les ondes de la Radio Top Congo Fm. Concernant le reste du pays, la source renseigne que tout est fin prêt pour commencer la session ordinaire dès ce lundi. Michel Djamba précisait le week-end dernier que «Toutes les malles d'items ont déjà été acheminées vers les différents centres de passation des épreuves en provinces. Nous espérons que tout ira pour le mieux et que rien ne viendrait perturber le chronogramme établi».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.