22 Juin 2019

Angola: Les députés approuvent le statut des magistrats militaires

Luanda — Les membres de l'Assemblée nationale ont approuvé à l'unanimité vendredi le statut de magistrat judiciaire militaire et les lois organiques de la Cour suprême militaire et des tribunaux de juridiction militaire.

Le vote final sur ces textes, d'initiative législative de l'Exécutif, s'est déroulé lors de la 10ème séance plénière ordinaire de l'Assemblée nationale, sous la conduite de la première vice-présidente de cet organe souverain, Emília Carlota Dias.

La Cour suprême militaire est le seul tribunal suprême de la République d'Angola à ne pas avoir adopté de loi organique, ce qui affectait la légitimité de certains actes commis par ses organes, notamment la plénière (qui réunit les fonctions juridictionnelles et administratives), le président et le conseil de Discipline de la magistrature judiciaire militaire.

Le projet de loi sur le statut des magistrats judiciaires militaires est un document inspiré du Statut des magistrats judiciaires et du parquet.

C'est pourquoi la plupart des dispositions qu'il contient ont été acceptées dans cette proposition, avec les adaptations nécessaires visant à sauvegarder les principes fondamentaux qui régissent les forces armées angolaises.

Le groupe parlementaire de l'UNITA a déclaré qu'il avait voté en faveur des textes légaux parce qu'elle souhaitait que les forces armées angolaises se restructurent dans un cadre purement républicain.

"Dans le contexte des responsabilités politiques et patriotiques de l'UNITA vis-à-vis de l'Exécutif en matière de maintien de la paix et de fonctionnement régulier des institutions, nous voulions faire passer ce message et le marquer clairement ici", a déclaré le député José Pedro Kachiungo.

Angola

Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

Le ministre des Relations extérieures d'Angola, Manuel Augusto, a remis mardi, à Beijing, au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.