Sénégal: UGB - La reconnaissance internationale du "Coran manuscrit" de Serigne Samba Diagne saluée

Saint-Louis — L'exemplaire du Coran rédigé par Serigne Samba Diagne doit constituer une fierté pour le Sénégal en ce qu'il consacre la première œuvre du genre manuscrite par un négro-africain, a souligné le professeur Mbissane Ngom, directeur de l'UFR Sciences juridiques et politique de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB).

Le Coran manuscrit de Serigne Samba Diagne est une fierté et une consécration pour le Sénégal pour avoir été le premier négro-africain à rédiger cette œuvre validée et internationalement reconnue, a-t-il expliqué samedi lors d'un symposium international dédié à cette production.

"Cette œuvre magnifique et sublime a été bien étudiée par une commission composée d'érudits de l'université islamique Al Azar du Caire, en Egypte. Elle a attesté que les écrits de Serigne Samba Diagne ont les mêmes valeurs, que ceux provenant d'Arabie Saoudite ou du Maghreb", a fait valoir le professeur Ngom.

Serigne Samba Diagne, un érudit installé à Sanar, à proximité de l'UGB, est sorti de l'Université Al Azar du Caire. Il a rédigé ce manuscrit du coran, conforme parfaitement au coran recensé et collectionné par les contemporains du prophète Mahomet (PSL) au 7-eme siècle, a-t-il rappelé.

Selon lui, l'UGB a jugé nécessaire, de s'intéresser à ces écrits afin de valoriser et promouvoir les savoirs locaux et endogènes. Il s'agit d'un jalon important pouvant permettre de s'intéresser davantage aux écrits des érudits sénégalais à travers une analyse scientifique.

L'objectif général du symposium était de présenter et de partager avec la communauté musulmane, le « Coran » manuscrit par Sérigne Samba Diagne, tout en dégageant les conditions de sa vulgarisation et de son adoption, a indiqué, pour sa part, Cheikh Tidiane Gaye, président du forum des discussions.

"L'Islam confrérique du Sénégal véhiculé à travers ses illustres guides religieux, un trait structurant de l'Islam qui a largement contribué à la stabilité sociopolitique du pays et à l'instauration d'une culture de tolérance et de paix", a-t-il affirmé.

Le symposium a enregistré la présence de Cheikh Ahmad, de l'institut Al Azhar du Caire, président de la commission qui était chargée d'étudier la conformité de l'œuvre de Serigne Samba Diagne, et du Pr Babaly Sall, président du comité scientifique du symposium.

Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, l'Imam Ratib de cette ville, Cheikh Ahmed Tidiane Diallo et des représentants de familles religieuses ont participé à cette manifestation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.