Afrique: Madagascar - Guinée, l'heure de vérité

Les Barea tenteront de décrocher leur premier point en phase finale de la CAN contre le Syli National de Guinée, ce soir. Retrouvailles entre ces deux équipes qui se connaissent.

Ils ont rendez-vous avec l'histoire. Les protégés de Nicolas Dupuis font leur baptême du feu, ce soir à 23 heures, au Stade d'Alexandrie pour le compte de la première journée des éliminatoires du groupe B.

Considérés comme « petit poucet » ou encore « outsider », les Barea entament cette compétition avec beaucoup de confiance et d'optimisme contre le Syli National de Guinée.

Une tâche qui s'annonce pour le moins difficile pour les Barea pour sa première participation face au Syli qui dispute sa 12e CAN. Premiers de leur poule devant la Côte d'Ivoire lors des qualifications, les Guinéens ont annoncé la couleur.

Marquer l'histoire. Attendu par tout un peuple, ce match sera suivi avec beaucoup d'excitation et d'enthousiasme par les fans.

Pour cause, il a fallu attendre 59 ans après l'indépendance pour que Madagascar participe à la CAN. Férus de football ou non, la qualification des Barea a su fédérer tout un peuple, toute une nation.

« C'est la première fois certes, on est content. Nous allons mouiller notre maillot pour rendre le peuple malgache fier de nous. On n'a rien à perdre, on est là pour tout gagner » a souligné Faneva.

Cohésion. Lors de la conférence de presse d'avant match, hier, Nicolas Dupuis, sélectionneur de l'équipe malgache a dressé le bilan de la préparation et s'est dit satisfait.

« Je n'ai rien à dire par rapport à la cohésion du groupe. Les résultats des matchs de préparation étaient un peu négatifs, mais on a effectué une très belle préparation dans les meilleures conditions avec des erreurs à gommer.

On reconnait que Madagascar est le petit poucet de la compétition que les adversaires vont découvrir.

On ne peut que créer de surprises, mais comme l'équipe participe pour la première fois, on va apprendre au fur et au mesure des rencontres et on ne va pas se laisser submerger par les émotions » a déclaré, le technicien français.

En tâtant la pelouse du Stade d'Alexandrie, le capitaine de l'équipe ne peut que féliciter l'état de ce gazon naturel. « Ce sont les grandes équipes de la Ligue 1 en France qui ont cette pelouse à l'instar du PSG et de l'Olympique Lyonnais ».

Tous les yeux des Malgaches seront braqués à Alexandrie ce soir pour voir et soutenir les Lalaina Nomenjanahary, Voavy Paulin, Njiva, Dax, Carolus sans oublier les binationaux à évoluer sous les couleurs de l'équipe malgache dont le défenseur lyonnais Jérémy Morel, Mombris, Métanire et bien d'autres.

Après la Guinée, Madagascar affrontera le Burundi et le Nigéria dans la course à la qualification en 8ème de finale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.