Cote d'Ivoire: Cohésion sociale - La ministre Bakayoko Ly-Ramata prône la paix à Dimbokro

La ministre de la femme, de la famille et de l'enfant, Ly Ramata Bakayoko, accompagnée de plusieurs cadres de Dimbokro dont l'honorable Yao Séraphin, le maire Bilé Diéméléou et le directeur général de la Lonaci, Dramane Coulibaly, a rencontré les populations de la localité le 22 juin, pour leur faire passer le message de paix, de cohésion sociale et de développement.

Son périple a démarré par les églises catholiques Saint Pierre Saint Paul et Saint Joseph, où sa délégation et elle se sont entretenues avec les pères curés de ces établissements religieux.

Puis, elle a rencontré le collectif des pasteurs, les chefs de communautés et de quartiers à l'institut Fama, avant de se rendre dans la localité de Kangrassou, pour échanger avec les populations de cette contrée, tout comme celles environnantes, pour terminer par des visites à la mosquée et à des communautés étrangères et allogènes de Dimbokro.

Partout où elle est passé, la ministre Ly Ramata n'a eu que deux mots essentiels à faire partager : paix et cohésion sociale. "Nous sommes venus pour un devoir de reconnaissance.

Avant les élections régionales et municipales, nous sommes passés pour demander aux populations non seulement de voter pour les candidats du Rhdp, mais surtout de faire en sorte que la paix et la cohésion sociale soit préservées dans notre localité.

Ce qui a été fait. Il nous fallait donc revenir pour dire merci à nos parents", a t-elle soutenu au début de ses propos partout.

Et d'ajouter que leur présence ce jour auprès des populations est de les exhorter à maintenir la flamme de paix qui règne dans la cité. "Dimbokro vit en paix.

A Dimbokro, toutes les communautés vivent en harmonie, dans une parfaite cohésion sociale. C'est le symbole du vivre ensemble tel souhaité par le Président de la République, Sem Alassane Ouattara. Continuer sur cette voie.

Vous savez que la paix était le fétiche du père fondateur de la Côte d'ivoire moderne et le Président Ouattara s'inscrit dans cette dynamique. Continuer à oeuvrer pour la paix et la cohésion sociale à Dimbokro", a-t-elle dit aux populations.

Aux religieux, chefs traditionnels et chefs de communautés, elle les a félicité pour leurs efforts en faveur du maintien de cette dynamique de paix et a souhaité qu'ils ne baissent pas les bras. Dans ce sens, elle les mettra en mission pour les élections à venir : "2020 approche et l'on constate déjà beaucoup de passions et de dérapages.

Nous comptons sur vous pour faire passer le message de la sérénité, de la quiétude et de la paix aux populations. Qu'elles soient sans crainte, il n'y aura rien.

Et nous en tant que leaders actuellement, nous avons le devoir de maintenir ce pays en paix, pour le bonheur de nos progénitures", a t-elle soutenu.

Et de terminer pour dire aux uns et autres de faire confiance aux Président Ouattara, qui continuera à se battre pour le développement de la Côte d'ivoire en général et de Dimbokro en particulier.

"Le Président Ouattara est conscient de vos difficultés. Vous voyez déjà les efforts faits pour Dimbokro. Il va poursuivre ces travaux. D'ailleurs, ce que vous voyez est en prélude à sa prochaine visite d'Etat ici.

Également, son gouvernement et lui songent à vos difficultés au quotidien, d'où la mise en place du programme social, pour vous soulager", conclura t-elle.

L'honorable Yao Séraphin, député de Dimbokro commune et sous-préfecture ajoutera que la présence des cadres autour de la ministre Ly Ramata est le symbole de leur solidarité, pour le bonheur de Dimbokro.

Le maire Bilé Diéméléou, clarifiera que toutes les réalisations en cours actuellement dans la ville, sont le fruit du Rhdp dans lequel les populations de Dimbokro ont décidé d'adhérer en élisant ses candidats aux dernières élections.

Il les a encouragé à garder cette ligne en insistant sur le fait qu'il est Rhdp à 100%. Tous les intervenants des différentes couches visitées ont remercié la ministre Ly Ramata, pour cette démarche et adhéré à son discours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.