Cote d'Ivoire: Journée internationale - L'ambassade de l'Inde offre une séance publique du Yoga

L'ambassade de la République de l'Inde en Côte d'Ivoire a organisé, dimanche, dans le cadre de la 5e Journée internationale du Yoga, une séance publique de pratique de cet exercice traditionnel Hindou, à l'espace Latrille Events de Cocody.

Cet exercice, auquel ont pris part plus de 200 personnes, au nombre desquelles le maire de la commune de Cocody, Jean-Marc Yacé, a permis aux invités de la représentation diplomatique indienne de s'imprégner des valeurs et des bienfaits du Yoga.

L'ambassadeur de l'Inde, Sailas Thangal, a indiqué que la Journée mondiale du Yoga, célébrée le 21 juin de chaque année, a été adoptée par l'Organisation des Nations unies (Onu) en 2014 lors de sa 69e assemblée générale annuelle.

« Le Yoga est une discipline qui unit l'âme, le corps et l'esprit. Elle est pratiquée à tous les âges », a fait savoir le diplomate.

Avant de préciser que le Yoga n'est pas une secte, ni une religion, mais juste une forme de pratique sportive visant, par la méditation, l'ascèse et les exercices corporels, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physiques, psychiques et spirituels.

Le professeur de Yoga, Philippe Torrella, qui dirigeait la séance, a, en un peu plus d' 1 heure, amené les participants à se familiariser avec la pratique, à travers des exercices de "nettoyage" du corps, de captation de l'énergie vitale et de méditation.

Jean-Marc Yacé a dit sa joie d'avoir participé, pour la première fois, à une séance de Yoga. Il a exprimé la reconnaissance du conseil municipal de Cocody à l'ambassade de l'Inde pour avoir choisi sa commune pour abriter la Journée mondiale du Yoga.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.