Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi se confie en l'Eternel

Evénement inédit, un grand moment de partage spirituel. Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a signé sa première démonstration spirituelle publique ensemble avec des hommes de Dieu du pays.

Hier, dimanche 23 juin, dans le mythique stade des Martyrs de la pentecôte, les membres des confessions religieuses, l'association des musiciens chrétiens du Congo et d'autres structures évangéliques, ont rendu grâce à Dieu pour tous les bienfaits accomplis pour la nation congolaise. Tous ensemble, ils n'ont pas manqué d'implorer l'Eternel, de pouvoir consolider la paix et la cohésion nationale. Ensemble avec le Chef de l'Etat, les hommes de Dieu ont, en outre, implorer la grâce divine, afin que soient anéanties toutes les paroles négatives prononcées à l'endroit du Congo et de son peuple.

En vrai patriote, le Chef de l'Etat congolais a fait le déplacement de la Cité de l'Union Africaine jusqu'au stade des Martyrs de Kinshasa, pour prier avec ses compatriotes congolais. Motivé, probablement remplit de l'Esprit Saint, cet homme est en train, certainement, de marquer son premier mandant à la tête de la RDC. Sachez que ceci est une première expérience spirituelle publique pour Félix Tshisekedi, qui, depuis son investiture, brandit son combat dans la restauration d'un Etat de droit, de mettre fin à l'insécurité grandissante à l'Est du pays et d'œuvrer pour l'amélioration des conditions sociales du peuple. C'est en référence à ces missions clés de son quinquennat que Tshisekedi fils, dans sa prière, a demandé à Dieu d'anéantir toutes les paroles négatives. Le Chef de l'Etat a également demandé à l'Eternel Dieu Tout-Puissant de pardonner tous les péchés commis sur le peuple. « Je confesse mes péchés, ceux de mon peuple et ceux commis par les autres sur le sol de mon pays. Pardonne-nous d'avoir donné ta place aux hommes, en les adorant comme des dieux», a-t-il imploré Dieu.

Peu avant cela, le comité d'organisation dudit culte dont la majorité est constituée des confessions religieuses, a tenu à informer aux kinoises et kinois présents au stade, que la manifestation du jour avait pour objectif d'abandonner tous les problèmes du pays entre les mains de Dieu. L'exhorter à semer l'unité entre les dirigeants afin que le souverain primaire jouisse de toutes les richesses naturelles.

Extrait de la prière du Chef de l'Etat à l'occasion du culte d'action de grâce au stade des Martyrs

"J'endosse la responsabilité de toutes nos fautes et demande pardon pour tout abus de pouvoir contre les faibles, pardonne-nous aussi de n'avoir pas été de bons gérants de nos richesses que tu nous as données"

"Je confesse mes péchés, ceux de mon peuple et ceux commis par les autres sur le sol de mon pays. Pardonne-nous d'avoir donné ta place aux hommes, en les adorant comme des dieux".

" Pardonne-nous pour le culte de la personnalité ancrée dans toutes les couches de notre société. Au nom de toutes autorités anciennes comme présentes, je demande pardon pour le sang des innocents qui a été versé intentionnellement ou par des simples erreurs"

«Au nom de tous les enfants de Dieu ici présents et de partout dans le pays, moi Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo Président de la République, je dédie solennellement en ce jour, la République Démocratique du Congo entre les mains de l'Eternel Dieu Tout-Puissant. Je recommande et soumets ma nation toute entière à ton autorité suprême. Assieds-toi sur le trône de ce pays et règne Maître absolu. Sois le Roi du Congo et prends la place qui t'est due»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.