Cote d'Ivoire: Nation - Les guides religieux chrétiens invitent les Ivoiriens à la paix

Les Archevêques et les Évêques de Côte d'Ivoire ont invité les Ivoiriens à préserver la paix.

C'était le dimanche 23 juin 2019, au terme des travaux de la 113e Assemblée plénière de la Conférence des Évêques de Côte d'Ivoire qui s'est tenue à Agboville.

« Nous voulons, en écrivant ce message, éviter à notre pays, une autre crise. Nous souhaitons que ces débats qui ont cours actuellement dans un environnement de crise sociale sur fond politique, se poursuivent dans un climat de sérénité et dans un souci de recherche authentique de la paix », note un communiqué de la Conférence.

Selon les guides religieux, à l'approche des élections de 2020, « il règne un climat de peur généralisée au sein de la population; peur liée à la réalité des conflits intercommunautaires récurrents, aux questions d'insécurité, du foncier, de l'occupation illicite des forêts classées, de l'orpaillage clandestin et des problèmes relatifs à l'identité ivoirienne ».

Les hommes de Dieu ont exhorté dans leur message tous les acteurs de la vie socio-politique à tout faire pour éviter que la Côte d'Ivoire ne connaisse une autre guerre. « Nous lançons ce cri de cœur qui est aussi celui du peuple. Évitez-nous une autre guerre ! ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.