Cameroun: CERAC - Un centre communautaire polyvalent pour Ayos

Construit et équipé par l'association caritative, il a été inauguré samedi 22 juin 2019 par la représentante personnelle de la première dame, Mme Linda Yang.

Samedi 22 juin 2019 était jour de fête pour les populations du Nyong-et-Mfoumou. Elles sont venues en masse à Ayos, communier avec le Cercle des Amis du Cameroun (Cerac), dans le cadre de l'inauguration officielle du centre communautaire polyvalent flambant neuf offert par l'association caritative. Dans une formule tout-en-un, la structure dispose d'espaces aménagés et équipés de matériel de pointe pour la formation, l'apprentissage, les échanges, causeries éducatives et projections. L'offre de formation inclue les métiers de la couture, la broderie, cuisine, coiffure et soins esthétiques. De quoi occuper utilement les jeunes et les hommes des contrées du Nyong-et-Mfoumou. Ne délaissant personne, le Cerac a également offert un important lot d'outils, matériels et intrants agricoles aux femmes du département.

« Ces dons précieux vont permettre à coup sûr la formation et l'épanouissement des jeunes et des femmes qui doivent profiter de cette aubaine pour tourner le dos à l'oisiveté et aux fléaux que sont l'alcoolisme, la prostitution et la toxicomanie », a avoué le représentant des jeunes. Dans le même élan, la représentante des femmes a célébré la solidarité, le partage, l'allègement des souffrances et de la pénibilité du travail des femmes grâce à l'action bienfaitrice du Cerac. « Les jeunes peuvent désormais être mieux outillés, formés et équipés pour une formation aboutie, dans le sens de la consolidation et du renforcement de leurs savoirs », a succinctement reconnu le délégué du Minjec dans son propos.

Celui du Minproff a lui aussi relevé la préciosité du don offert aux femmes. Dans son discours, la représentante personnelle de la première dame à cette cérémonie, Mme Linda Yang, coordinatrice générale du Cerac, a souligné : « Cette réalisation a la prétention de devenir une case communautaire, dans une version modernisée, androïde avec plusieurs composantes. [... ] Toutes ces structures généreront in fine des revenus substantiels pour les personnes formées, et contribueront indirectement à faire reculer la pauvreté, tout en favorisant l'autonomisation des jeunes et des femmes dans le Nyong-et-Mfoumou et même ailleurs ». Et d'inviter gestionnaires, formateurs et bénéficiaires à garder jalousement les précieux dons de Mme Chantal Biya.

La visite de l'infrastructure a permis de découvrir un bâtiment bâti sur une surface utile de 280 m² disposant de quatre salles (étude, lecture, informatique et réunions), un hall d'accueil et d'exposition, trois bureaux, un atelier de couture, une bibliothèque, deux salles d'eau, un bloc de trois cabines de toilette, une terrasse et un porche. Une vingtaine de poste de travail ont été installés dans la salle informatique. Dix machines à coudre, une surfileuse, des tables de coupe dans l'unité de couture et de broderie. De même que la batterie de cuisine et autres équipements nécessaires pour les unités cuisine, coiffure et soins esthétiques. Un stock de 10 000 ouvrages allant des niveaux Sil à l'université est disponible à la bibliothèque.

Cette action du Cerac à Ayos est la 19e dans la région du Centre. La cérémonie s'est déroulée en présence de nombreuses personnalités de la République, dont le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, élite du coin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.