24 Juin 2019

Sénégal: Cacophonie dans la communication du gouvernement - Moustapha Cissé Lô, pour le changement de porte-parole

Le chef de l'Etat, Macky Sall, gagnerait à changer de porte-parole du gouvernement et d'y mettre quelqu'un qui connait mieux le parti et le pays. C'est la conviction du député Vice-président de l'Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lô, invité de l'émission Grand Jury de la radio Rfm hier, dimanche 23 juin. Il n'a pas manqué par ailleurs de «minimiser» les manifestations de la plateforme "Aar Li Nu Bokk".

La cacophonie notée dans la communication du gouvernement sur le scandale relatif aux contrats pétroliers et gaziers semble déranger le Vice-président de l'Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lô. C'est le moins que l'on puisse dire au vu de sa sortie sur les ondes de la radio Rfm, lors de l'émission Grand Jury d'hier, dimanche 23 juin.

En effet, l'honorable député est favorable pour le remplacement du ministre de l'Economie numérique et des Télécommunications, Ndèye Tické Ndiaye, de son poste de porte-parole du gouvernement.

Il révèle à cet effet que «si j'avais à conseiller le président pour lui dire de chercher un porte-parole, il va quand même prendre quelqu'un qui connait mieux notre parti, qui connait mieux le Sénégal».

De l'avis de Moustapha Cissé Lô, leur parti, l'Alliance pour la République (Apr) regorge de personnalités à même de porter la parole du président de la République à l'intention des populations.

Se prononçant, par ailleurs, sur les manifestations de la plateforme "Aar Li Nu Bokk" pour exiger la lumière sur l'octroi des contrats pétroliers, le Président du parlement de la Cedeao semble minimiser. Il trouve en fait que ce n'est pas «une nouveauté» car étant dans l'opposition, ils avaient fait autant.

Prenant l'exemple des "Gilets jaunes" en France, il dira qu'il y avait des gens qui avaient manifesté pendant des mois mais qui, au bout de quelques mois «sont revenus à la raison». Il révèle même que s'il était à la place du ministre de l'Intérieur, il aurait accepté et encadré toutes les manifestations de ladite plateforme, chaque fois qu'elle l'aurait souhaité.

Concernant la démission du frère du chef de l'Etat, Aliou Sall, à la tête de la Caisse des dépôts et consignation (Cdc) et à la mairie de Guédiawaye, Moustapha Cissé Lo pense que c'est au concerné de juger, non sans préciser qu'il était descendu sur le terrain pour gagner la confiance des populations de Guédiawaye.

Sénégal

CAN 2019 / Algérie - Plusieurs morts après la qualification des Fennecs pour la finale !

La qualification des Fennecs dimanche pour la finale de la CAN 2019 a fait plusieurs victimes en Algérie. On… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.