24 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Macky Sall à Ciprel - "La Côte d'Ivoire a osé assez tôt"

Dans le cadre de la visite d'Etat qu'il a effectuée en Côte d'Ivoire, le Président de la République du Sénégal a visité les installations de la Compagnie ivoirienne de production d'électricité (CIPREL), vendredi 21 juin 2019.

Accompagné du Vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, Macky Sall a invité les opérateurs du secteur de l'électricité, notamment la CIPREL, à se rendre au Sénégal pour des prospections : « Ce que nous avons vu montre que la Côte d'Ivoire a osé tôt d'engager une réforme pionnière, parce que nous avons tous des compagnies nationales dans le secteur de l'énergie et de l'électricité en particulier.

Très tôt, le choix a été fait en Côte d'Ivoire de privatiser la production. Il y a aujourd'hui, des réflexions très avancées sur la diversification des distributeurs, et tout cela montre que c'est avec ambition et audace qu'on arrive à faire les réformes majeures.

La Côte d'Ivoire vend de l'énergie à beaucoup de pays limitrophes, je ne peux que me réjouir de ce que j'ai vu. Sans énergie, il n'y a point de développement.

L'énergie est le moteur de la croissance. Je voudrais féliciter le gouvernement pour la mise en œuvre de la vision du Président Ouattara, et féliciter les responsables de CIPREL qui ont fait montre d'une réelle capacité d'organisation.

Je vous souhaite de venir prospecter au Sénégal, puisque depuis quelques temps, j'ai arrêté la production par l'entreprise nationale, mais ce sont des producteurs indépendants qui assurent l'ensemble de la production.

Entre Africains, nous devons pouvoir travailler ensemble dans le cadre du renforcement et de la modernisation de nos systèmes électriques ».

Abdourahmane Cissé : « Le temps moyen de coupure d'électricité a été réduit de moitié en passant de 48 heures à 22 heures par an »

Après la présentation de CIPREL par la directrice générale, Mme Diallo Kadidjatou, le ministre du Pétrole, de l'Énergie et des Énergies renouvelables a fait l'état des lieux ci-dessous du secteur de l'électricité en Côte d'Ivoire, depuis 2011 : « Les actions du Gouvernement conduites /initialement par Daniel Kablan Duncan en sa qualité de Premier Ministre, puis par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ont permis au secteur électrique ivoirien, en moins d'une décennie, d'améliorer significativement ses principaux indicateurs de performance avec notamment la contribution active du secteur privé.

De 2011 à fin 2018, les principaux indicateurs de performance du secteur électrique ont connu les évolutions suivantes : la puissance installée totale a augmenté d'environ 60% en passant de 1391 MW à 2200 MW; le nombre de clients a doublé en passant de 1. 100 000 à 2. 200 00 clients ; le taux de couverture est passé de 33% à 58% ;

Plus de 2 700 km de ligne haute tension et plus de 4 450 km ligne basse tension ont été réalisées ; plus de 1 694 postes haute tension et basse tension ont été construits ; le temps moyen de coupure d'électricité a été réduit de moitié en passant de 48 heures à 22 heures par an et le rendement global est passé de 72 % à 80% ».

Les actions menées, dans le cadre du Programme social du gouvernement (PS-gouv) ont été dévoilées par Abdourahmane Cissé : « Dans le cadre du Programme Social du Gouvernement mis en place par le Président Alassane Ouattara, des mesures ont été adoptées par le gouvernement, en faveur des couches sociales les plus vulnérables.

En ce qui concerne le secteur de l'électricité, trois (3) principales mesures ont été arrêtées. Il s'agit notamment de : la réduction de 20% du prix du Kwh des clients abonnés au tarif social domestique 5A.

Cette mesure en vigueur depuis janvier 2019 bénéficie à plus de 890. 000 ménages soit plus de 5, 3 millions de nos concitoyens ; l'accélération du Programme National d'Electrification Rurale (PRONER) par l'électrification de l'ensemble des localités de plus de 500 habitants avant la fin 2020.

Cela permettra d'atteindre un taux de couverture de 80% en 2020, contre seulement 33% en 2011 avec pour objectif d'électrifier toutes les localités à fin 2025 ; l'intensification du Programme d'Electricité pour Tous (PEPT) qui permet, aux familles à faibles revenus / de se raccorder à l'électricité / en payant sur une période allant jusqu'à dix ans les frais de branchement évalués à 150. 000 FCFA.

A fin décembre 2018, 564. 000 abonnés ont bénéficié du PEPT, soit plus de 3 millions d'habitants. L'objectif est de réaliser au moins 400. 000 branchements additionnels sur la période 2019 -2020 ».

Cote d'Ivoire

Le RHDP en ordre de marche pour la présidentielle de 2020

En Côte d'Ivoire, le parti au pouvoir vient de compléter ses instances après des mois d'attente. Au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.