24 Juin 2019

Algérie: Symposium de l'AIG - Sonatrach compte renforcer sa position dans le marché mondial

Oran — Sonatrach compte renforcer sa position dans le marché mondial notamment en ce qui concerne la commercialisation du gaz naturel et du GNL, a indiqué dimanche à Oran un responsable du groupe.

Djamel Belhareche a fait savoir, dans une communication inaugurant les travaux du 6e symposium de l'Association algérienne du gaz (AIG), intitulée "Le rôle de Sonatrach dans un environnement gazier reconfiguré", que ce groupe déploie depuis trois années de grands efforts dans la diversification des débouchés dans le cadre de l'exportation du gaz naturel et du GNL.

Selon le conférencier, Sonatrach compte consolider sa présence dans de nombreux pays européens, à l'exemple de la péninsule Ibérique, mais aussi renforcer sa réactivité face à la volatilité du marché mondial, en concluant de nombreux contrats de partenariat, en plus de prospections du marché asiatique.

"Sonatrach a toujours su relever les challenges et s'inscrire avec succès dans les évolutions des marchés, sachant que l'environnement actuel offre de nouvelles opportunités et de nouveaux défis", a-t-il déclaré.

Sonatrach possède de nombreux atouts pour relever et réussir ces challenges, notamment des réserves de gaz de 4.300 milliards de mètres cubes, soit une production de 47 ans au rythme actuel de production, en plus d'une réserve importante en gaz non conventionnel, a-t-il soutenu.

En outre, la compagnie pétrolière algérienne dispose d'une flotte importante de transport du GNL, à savoir une capacité d'un million de mètres cubes, a ajouté le responsable.

"L'expertise importante de Sonatrach sur l'amont et l'aval de la production du gaz et la qualité de ses relations avec ses partenaires permet de relever tous les défis dans le marché mondial en pleine mutation depuis quelques années", a affirmé cet expert, signalant l'augmentation de la capacité de production de GNL de l'Australie, de la Russie et des Etat-Unis.

Cependant, "aucun modèle commercial ne s'est réellement imposé dans le marché du gaz", a-t-il fait remarquer.

Dans une communication intitulée "L'Algérie, un potentiel gazier de classe mondiale", un expert d'ALNAFT, Mahmoud Djidjeli, a dressé un état des lieux satisfaisant de la production gazière en Algérie avec, notamment, 124 milliards de mètres cubes par an et un potentiel de gaz non conventionnel de 871 TCF.

L'Algérie se classe également à la 11e place mondiale en matière de réserves et la 10e en matière de production de gaz. Elle possède également trois gazoducs internationaux et 123 centres de traitement.

Plusieurs projets sont en cours de réalisation en matière de gaz naturel ou non conventionnel au niveau de plusieurs sites du sud du pays, notamment à Rhourd Nouss, Gassi Touil, Hassi Bekine, Illizi, In Amenas et Timimoun, ainsi que d'autres d'exploration du gaz en offshore dans une superficie de 150.000 km², ce qui est prometteur, selon l'expert, qui a annoncé que l'Algérie pourra produire du gaz non conventionnel à partir de 2030.

Le sixième symposium de l'Association algérienne de l'Industrie du gaz (AIG) de deux jours, organisé sous le thème "Le gaz naturel au centre de la diversification énergétique", s'est ouvert dimanche soir à Oran, en présence du ministre de l'Energie, Mohamed Arkab et de 700 participants.

Algérie

CAN 2019 / Algérie - Plusieurs morts après la qualification des Fennecs pour la finale !

La qualification des Fennecs dimanche pour la finale de la CAN 2019 a fait plusieurs victimes en Algérie. On… Plus »

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.