24 Juin 2019

Burkina Faso: Jacob Ouedraogo - «Il faut qu'on élargisse les espaces d'échanges entre nos opérateurs économiques»

interview

A l'initiative de l'Ambassade du Burkina Faso au Sénégal, des journées économiques et commerciales du Burkina Faso se tiendront à Dakar, du 8 au 12 juillet. En prélude à cette rencontre, l'ambassadeur du Burkina Faso au Sénégal Jacob Ouédraogo revient sur les relations économiques entre son pays et le Sénégal.

Le diplomate qui trouve propice le climat des affaires au Sénégal, invite les politiques et décideurs africains à travailler à l'élargissement des espaces d'échanges entre les opérateurs économiques pour que la coopération Sud-Sud ne soit pas un vain mot.

Ainsi, pour consolider les actions entreprises dans le cadre de la coopération entre les deux pays, il informe que son pays envisage bientôt la tenue de la 5éme grande commission de coopération mixte entre le Sénégal et le Burkina Faso.

Selon lui, ce sera l'occasion pour les deux gouvernements d'explorer toutes les potentialités et possibilités de coopération.

Des journées de promotion économique et commerciale du Burkina Faso se tiendront au Sénégal du 8 au 14 juillet prochain. Quels sont les objectifs de ces rencontres ?

C'est à l'initiative de l'Ambassade du Burkina Faso au Sénégal que nous organisons les journées économiques et commerciales du Burkina Faso à Dakar.

Ceci dans l'objectif de consolider davantage d'abord les relations d'amitié et de fraternité qui existent entre nos deux pays, ensuite de mettre un contenu économique et commercial dans nos relations.

Parce que nous avons constaté qu'il y a des échanges qui existent entre les opérateurs économiques du Burkina Faso et ceux du Sénégal. Si nous regardons les chiffres, nous pouvons dire qu'en ce qui concerne la balance des paiements, il y a des efforts en termes d'exportations de produits du Burkina Faso vers le Sénégal et vice versa.

Mais en comparant les chiffres, on constate que pour ce qui concerne les exportations de produits du Burkina Faso vers le Sénégal, nous étions à environ 3 milliards 500 millions de francs Cfa en 2015. Mais ce chiffre est porté en 2016 à 6,5 milliards de francs Cfa. Donc, il y a une progression d'exportation de produits du Burkina Faso vers le Sénégal.

En termes d'importations, le Burkina Faso importe beaucoup de produits du Sénégal à hauteur de près de 21 milliards de francs Cfa. Au-delà de ces chiffres, nous nous rendons compte qu'il y a des potentialités et des possibilités.

Parce que des domaines émergents comme les Nouvelles technologies de l'information et de la communication, du tourisme, de l'immobilier peuvent intéresser à la fois les opérateurs économiques de nos pays.

Donc, c'est sur la base de ces constats et tenant compte aussi des perspectives qui se dessinent entre nos deux pays que le gouvernement du Burkina Faso a jugé nécessaire et pertinent de tenir ces journées de promotion économique et commerciale dans le sens de montrer les potentialités d'investissement qui existent au Burkina Faso.

Est-ce à dire que l'environnement des affaires au Burkina Faso nécessite une plus grande ouverture vers des pays comme le Sénégal ?

Depuis un certain temps, notre pays a entrepris beaucoup de réformes au niveau du monde des affaires. Ce qui d'ailleurs a permis aujourd'hui au Burkina d'être classé parmi les pays qui font des efforts en termes de réformes.

Au niveau de l'espace Uemoa, nous sommes classés deuxième pays en termes de réformes de l'environnement des affaires (Doing Business). Donc si on regarde ces potentialités, nous voulons démontrer à travers cette manifestation qu'il y a des potentialités et des perspectives.

Pour quelqu'un qui connait Dakar qui est un milieu où foisonnent les affaires, c'est important de faire ici l'exposition de ces potentialités-là. Ça sera aussi l'occasion de faire une exposition vente des produits made in Burkina. Nous sommes un pays où la production de beurre de karité est assez importante.

Nous sommes également un pays où le coton existe même si en termes de transformation, il y a des efforts à faire.

Fort heureusement que nos autorités ont décidé de promouvoir le pagne tissé que nous portons fièrement. Il y a une soixantaine de commerçants qui viendront avec des produits made in Burkina et qui seront exposés au niveau du Cices du 8 au 14 juillet 2019.

Quels sont les actions qui sont entreprises par le Burkina Faso en vue de consolider de manière durable ses relations économiques avec le Sénégal ?

Cette manifestation entre dans le cadre de la recherche de renforcement de nos relations économiques et commerciales et nous allons poursuivre dans cette dynamique. Après cette manifestation, sur le plan diplomatique, nous envisageons bientôt la tenue de la 5ème grande commission de mixte coopération entre nos deux pays.

Ce sera l'occasion pour nos deux gouvernements d'explorer toutes les potentialités et possibilités de coopération.

Nous nous réjouissons déjà des accords de coopération qui existent sur le plan de l'éducation, de la justice de la santé et autres. Mais nous pensons aussi qu'il y a d'autres secteurs émergents sur lesquels nous pouvons explorer des domaines de coopération. Tout cela fera l'objet d'analyse.

Déjà, une bonne vingtaine de projets d'accord de coopération sont dans le pipeline et pourraient être examinés durant cette session qui se tiendra dans le dernier trimestre de l'année 2019. Donc, c'est un ensemble d'initiatives qui sont prises afin de booster davantage nos relations.

Parce que nous sommes convaincus que le Sénégal peut apporter beaucoup de choses aux Burkina Faso et vice versa.

La coopération des pays du Sud ne doit pas être un vain mot. Il faut qu'on travaille en tant que politiques, décideurs et gouvernements à élargir les espaces d'échanges entre nos opérateurs économiques.

Parce que nous formons un même marché pour former un même espace communautaire et nous avons la possibilité de pouvoir nous compléter. Le Burkina Faso est un pays continental et ne dispose pas de la mer.

Par contre le Sénégal a la mer. C'est une côte africaine qui a un port très fréquenté. Nous nous réjouissons d'ailleurs de ces accords de coopération entre nos deux chambres de commerce qui vont aboutir à un certain nombre de possibilités, notamment sur le plan portuaire.

Le port de Dakar a accordé un espace portuaire au Burkina Faso. Donc c'est vraiment une dynamique et bientôt la Chambre de commerce du Burkina Faso sera représentée au niveau de Dakar.

Tout cela pour permettre à nos hommes d'affaires de disposer du port de Dakar dans le souci de diversifier nos approvisionnements. Nous sommes confiants que les relations entre nos deux pays seront davantage renforcées à travers cette dynamique.

Comment trouvez-vous le climat des affaires au Sénégal ?

Le Sénégal est un pays merveilleux sur le plan des affaires. Ici, nous assistons à l'exécution de grands projets structurants pour l'économie du Sénégal pour le moyen comme le long terme.

Il y a le plan Sénégal émergent (Pse) et le Sénégal 2035. C'est vraiment un certain nombre de réalisations que nous voyons à ciel ouvert.

En Afrique, on peut faire de grandes choses. Au Sénégal, le climat est très propice pour de très bonnes affaires. C'est tout cela que nous voulons faire découvrir nos compatriotes burkinabé à travers ces manifestations.

Burkina Faso

Centre-Nord - 12 personnes, dont un infirmier, tuées

La journée et la soirée dominicale du 21 juillet 2019 auront été marquées par… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.