Burkina Faso: Coopération - Les adieux de l'ambassadrice danoise au chef de l'Etat

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience l'ambassadrice du Royaume du Danemark en fin de mission au Burkina Faso, Ulla Næsby Tawiah. La diplomate a remercié le chef de l'Etat pour la «franche» collaboration durant ses trois années d'exercice.

L'ambassadrice danoise au Burkina Faso, Ulla Nӕsby Tawiah est en fin de mission. Après avoir passé plusieurs années au service de la coopération entre les deux pays (premier conseiller à l'ambassade de 2007 à 2012 et ambassadrice de 2017 à 2019), la diplomate a été reçue en audience au palais de Kosyam, où elle est allée dire «au revoir» au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Les enfants de l'ambassadrice résument ses liens avec le pays des Hommes intègres. «Mes jumelles de 12 ans ont passé 2/3 de leur vie au Burkina Faso», a-t-elle confié.

Sur le plan diplomatique, elle a rappelé le soutien de son pays, à hauteur de 100 milliards F CFA dans le cadre d'un programme d'appui dans les domaines de l'eau, de l'agriculture et de la bonne gouvernance sur la période 2016-2020.

D'ailleurs, un autre programme est en cours de formulation à hauteur du même montant pour entrer en vigueur à partir de 2021 et soutenir les mêmes domaines, en plus du secteur privé. L'ambassadrice a loué les bonnes relations entre le Burkina et son pays et l'esprit constructif des Burkinabè.

Elle a déploré la situation sécuritaire difficile du pays et exprimé la solidarité du Royaume du Danemark aux populations.

La diplomate a reconnu qu'il y a de nombreux défis à relever, mais elle a estimé que si le gouvernement parvient à faire son travail dans toutes les régions du pays, il y aura des avancées.

Au moment de rejoindre le Danemark où elle doit occuper un poste en août prochain, Ulla Nӕsby Tawiah a dit espérer pouvoir revenir au Burkina Faso, pour des visites ou pour des raisons professionnelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.