24 Juin 2019

Togo: Les contrefaçons inondent le marché togolais

L'Afrique est le paradis de la contrefaçon. Textile, chaussures, électronique, alimentation, jouets, médicaments ; les faux représenteraient plus de 40% du marché.

Un succès qui s'explique par le fait que les produits sont bon marché. Les consommateurs peinent à faire la différence. Seul compte leur porte monnaies.

Tout à fait illégal au Togo, mais les douaniers ont bien du mal à contrôler les milliers de conteneurs qui débarquent chaque jour au port de Lomé. De surcroît, ils ne bénéficient pas toujours des éléments permettant d'identifier une contrefaçon.

Si acheter de fausses baskets Nike ou un smartphone grossièrement imité est répréhensible, mais pas dramatique, il en va tout autrement pour les médicaments ou les produits alimentaires. Il y a là un danger réel pour la santé.

'La contrefaçon c'est un cancer. On vous fait croire que tel produit est un original alors que c'est une imitation qui n'a rien avoir avec le produit original en terme de qualité, de sécurité et de protection de l'environnement', met en garde François Afidegnon Kpakpo, le président de la Haute Autorité de la qualité et de l'environnement (HAUQE).

Selon l'Ordre des pharmaciens, au moins la moitié des médicaments vendus dans le pays sont des faux.

Pour les marques, ce trafic représente chaque année des dizaines de milliards de manque à gagner.

Le Togo dispose d'une législation destinée à combattre la contrefaçon ; elle est pour le moment peu appliquée et les peines encourues restent clémentes.

Togo

Le beau-frère de Faure Gnassingbé, Marcel De Souza est mort

« Quand il pleut à Cotonou, Lomé est mouillée », ainsi pourrait-on paraphraser… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Togonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.