24 Juin 2019

Togo: Le ministre de la Sécurité se veut rassurant

Invité lundi de la radio Victoire FM, le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, a indiqué que son pays avait pris les mesures adéquates pour faire face à la menace terroriste. Le Burkina voisin paye le prix lourd depuis plusieurs années.

'La situation n'est pas aussi alarmante que certains l'affirment', a-t-il indiqué en précisant que le Togo avait déployé des renforts militaires à la frontière du Burkina-Faso et du Bénin.

Une présence qui a permis de démanteler des cellules, a-t-il précisé.

Outre la présence de soldats, les autorités s'appuient sur le renseignement et sur la coopération de la population.

Les groupes djihadistes sont très mobiles et se jouent des frontières, mais les patrouilles régulières de l'armée sont de nature à entraver leur expansion.

Quinze personnes ont été tuées samedi lors de deux nouvelles attaques de djihadistes, à Sagho et Toékodogo, des localités du nord du Burkina Faso.

Togo

Un nouveau parti politique pour Faure Gnassingbé

Un nouveau parti politique vient s'ajouter à la centaine sur la scène politique togolaise. C'est le PVEFG… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.