Congo-Brazzaville: Vie associative - La Fondation Mwimba-Texas sensibilise les parents des enfants albinos

L'activité menée dans la commune de Matete, à Kinshasa, en partenariat avec le service d'Assistance des malades à domicile (AMD), visait à envisager avec les parents les voies et moyens de protéger leurs enfants vivant avec albinisme afin d'assurer leur intégration dans la société.

Une trentaine de parents des enfants albinos a pris part, le 21 juin, à la journée de sensibilisation à l'albinisme. A en croire Evelyne Tshombe de l'AMD, le partenariat entre ce service et l'ONG des albinos, la Fondation Mwimba-Texas (FMT) a pour but d'amener les parents de ces enfants à prendre leur responsabilité dans leur encadrement. « Aujourd'hui, nous nous réunissons avec les parents des enfants albinos afin de partager avec eux sur comment s'occuper de leurs enfants », a-t-elle expliqué.

Cette activité, d'après elle, a été motivée par le constat selon lequel certains parents d'enfants albinos ou vivant avec handicap les discriminent ou les stigmatisent au profit de ceux dits « normaux ». Aussi les deux structures ont-elles décidé d'entretenir ces parents sur la question. « Nous avons appelé les parents parce que c'est à eux de protéger les enfants », a-t-elle expliqué.

La séance a commencé par la projection d'un film de sensibilisation à l'albinisme réalisé par la Française Soazic Sanson intitulé "Mwimba Texas : catch et albinisme en RDC ". Un documentaire qui retrace la vie du catcheur albinos et président de l'ONG des albinos, Alphonse Mwimba Makiese Texas, et présente positivement les albinos.

Un albinos a les mêmes capacités qu'un non-albinos

La projection du film a été suivie par l'intervention du président de la FMT, qui a étalé son parcours jusqu'à la création de cette ONG. Celle-ci se donne les missions d'encadrer, de sensibiliser et de défendre les droits des albinos, en vue de réduire leur discrimination et d'assurer leur intégration dans la société.

Mwimba Texas s'est appuyé sur plusieurs exemples dont le sien et ceux du ministre congolais de Brazzaville, Thierry Moungalla, ainsi que du Malien Salif Keita. Il a rappelé aux parents que les albinos ont les mêmes capacités que les non-albinos. « Si vous les encadrez très bien, ils seront utiles à la société mais le contraire ne donnera qu'un effet contraire », a-t-il insisté.

En plus de ce message contre la stigmatisation et la discrimination des enfants albinos, Mwimba Texas a appelé la société à changer son regard vis-à-vis des albinos et à les protéger contre les rayons du soleil, leur ennemi numéro 1, à la base du cancer de la peau qui les ravage à travers l'Afrique.

Le président de la FMT a également profité de cette occasion pour lancer un appel à la participation des albinos à la grande journée de sensibilisation prévue pour le 28 juin, au Jardin botanique de Kinshasa, dans le cadre de la célébration des vingt et un ans de cette organisation et de la cinquième édition de la Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme décrétée par les Nations unies. Ainsi a-t-il exhorté tout un chacun à soutenir cette manifestation à double impact pour son association et les albinos.

AMD, précisons-le, est un service de l'archidiocèse de Kinshasa qui s'occupe des enfants vivant avec handicap, les orphelins, les enfants violés, abandonnés, ceux qui ont des problèmes d'yeux, d'ouïe, etc. « Nous nous occupons des délaissés en vue de leur valorisation », a souligné Evelyne Tshombe.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.