Maroc: Amine Harit - Cet accident qui hante encore le Marocain

L'histoire se passait dans la nuit du 29 au 30 juin 2018. Alors qu'il était en vacances à Marrakech, Amine Harit a été impliqué dans un accident de voiture qui a coûté la vie à un jeune homme. Un accident qui a beaucoup marqué négativement le milieu de terrain marocain.

« Il y a eu des aléas de la vie qui font que cette saison a été plus compliquée pour moi. Et cet accident, un drame difficile à oublier », raconte-t-il dans un entretien accordé à L'Equipe et dont les propos ont été relayés par Foot Mercato, avant de relater les faits avec plus de détails.

« On allait manger avec mon petit frère aux alentours de 22 heures. Je ne roulais pas à une allure exceptionnelle mais je devais être à 10 ou 15 km/h au-dessus de la limite (elle est de 60 km/h au Maroc, ndlr). Il y a cette personne qui traverse. Et le choc.

Je me suis garé un peu plus loin, à 100 ou 150 mètres de l'accident, parce que j'ai eu du mal à réaliser.

C'est très compliqué de le faire dans l'instant. Et j'ai attendu l'arrivée de la police, en état de choc, le pire moment de ma vie », a narré Amine Harit qui dit être vraiment reconnaissant à l'endroit de la famille de la victime.

« J'ai beaucoup pensé à cette personne. Il faut comprendre que, malheureusement, des accidents comme ça arrivent tous les jours. Mes parents sont d'abord allés voir la famille du défunt, moi je n'étais pas bien du tout donc je leur ai parlé au téléphone.

Je me suis senti un petit peu mieux une fois que j'ai parlé à la maman, à la famille, c'est ça qui me pesait le plus. Ils m'ont dit qu'ils ne m'en voulaient pas, je leur suis vraiment reconnaissant », raconte-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.