24 Juin 2019

Mauritanie: Le nouveau président mauritanien sera-t-il autonome ?

Mohamed Ould Ghazouani, candidat de la majorité au pouvoir et crédité de 52% des voix, est déclaré vainqueur de l'élection présidentielle de samedi dernier. Pourra-t-il s'affranchir de son mentor, le président sortant ?

Après l'élection de samedi, la Commission nationale électorale indépendante (Céni) a confirmé la victoire de Mohamed Ould Ghazouani. Il remporte 52,01% des suffrages, malgré les protestations de l'opposition. Mais déjà, en attendant que ces résultats soient validés par le Conseil constitutionnel, une partie de l'opinion s'interroge sur la marge de manœuvre qu'aura le dauphin vis-à-vis du président sortant.

Ces interrogations se justifient car celui qui est encore ministre de la Défense de la Mauritanie est un compagnon de longue date du président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz. Âgé de 62 ans, Mohamed Ould Ghazouani a participé à deux coups d'Etat, en 2005 et 2008, aux côtés du président sortant.

Au regard de ces étroites relations, le nouveau président ne pourra pas s'affranchir de son mentor selon Lô Gourmo Abdoul, enseignant de droit public à l'université du Havre en France et originaire de Mauritanie. "Il lui sera au moins au début très compliqué et très difficile de se défaire du devoir de reconnaissance", estime-t-il. "Ce sont des pays où l'appareil d'Etat est très faible. Et donc, la fidélisation de l'administration n'est pas automatique. Mohamed Ould Abdel Aziz (le président sortant, ndlr) a encore des leviers de commande", explique-t-il.

Réalité de terrain

D'autres experts soutiennent aussi que Mohamed Ould Ghazouani - une fois confronté aux réalités du terrain - va vouloir changer de stratégie. "Je crois qu'il se détachera du giron d'Ould Abdel Aziz. Et je crois qu'il créera la surprise dans le cadre de la gestion de l'Etat. Ce n'est plus maintenant Ould Abdel Aziz qui va déterminer le choix de El-Ghazouani mais ça sera probablement l'environnement politique de l'opposition, qui a une nouvelle force, qui va le pousser, plutôt que simplement gouverner sur la base de ses relations avec Ould Abdel Aziz", déclare Ely Mustapha, analyste politique mauritanien.

Défis

Le militant antiesclavagiste et député mauritanien Biram Ould Dah Ould Abeid, arrivé deuxième selon les résultats provisoires de la commission électorale, a appelé, ce lundi 24 juin, ses partisans à s'abstenir de toute violence, dénonçant des "provocations" du pouvoir.

Mauritanie

Dix pays potentiellement à risque, selon la Coface

En dix ans, le nombre de conflits a doublé en Afrique. La Compagnie française d'assurance pour le commerce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.