Congo-Brazzaville: Coopération militaire - Quatre nouveaux attachés de défense accrédités au pays

Le ministre de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo, a présidé, le 24 juin à Brazzaville, la cérémonie d'accréditation des attachés de défense près les ambassades du Cameroun, du Nigeria, du Soudan, et de la Zambie.

Né le 20 mai 1968, dans le département de Fako, au Cameroun, le colonel Eteng Mua Victor est détenteur d'un diplôme d'officier d'administration à l'Ecole d'administration de Koulikoro, au Mali ; d'un diplôme d'état-major à Yaoundé ; d'un brevet d'enseignement militaire supérieur à la Führungsakacadémie der Bundeswehr en Allemagne ; et d'une licence en droit public. Il a également suivi une formation des formateurs au centre de formation de maintien de la paix Kofi-Annan, à Accra, au Ghana. Le nouvel attaché de défense du Cameoun au Congo a occupé, entre autres, les fonctions de chef du Bureau administratif et financier du 3e BIR à Maroua ; chef du Bureau budget et finances de la 2e Région militaire à Douala ; attaché de défense adjoint près les ambassades du Cameroun en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas.

Pour sa part, le capitaine de vaisseau Nnamdi Christiantus Ekwon, du Nigeria, né le 25 octobre 1971 à Nsuka, Etat d'Enugu, est un diplômé de l'Ecole supérieure nationale de guerre de Yaoundé, au Cameroun. Il a suivi, en plus, le cours de leadership stratégique et celui de soutien aux opérations logistiques sponsorisées par le Canada, au Kenya. Il est détenteur d'une maîtrise en études stratégiques de défense, sécurité et gestion de crises et de catastrophes. Sur le plan national, le capitaine de vaisseau Nnamdi Christiantus Ekwon a occupé, entre autres, les fonctions de commandant des opérations de la base avancée de la marine nigériane ; officier de liaison adjoint auprès de l'Assemblée nationale du Nigeria ; commandant en second de l'Ecole de sciences de santé de la marine, commandant du bateau nigérian Okpabana.

L'attaché de défense du Soudan, le général de brigade Abubakar Mustafa Yassin Mohamed, est quant à lui né le 11 mai 1969 à Port Soudan. Il est détenteur d'un diplôme du Haut Collège militaire de son pays; d'une maîtrise en science du personnel scientifique militaire au collège de commandement du Soudan. Sur le plan national, il a, parmi tant d'autres, exercé les fonctions d'officier d'état-major de la logistique et d'administration à la 23e brigade de la 4e division d'infanterie. Il a aussi servi comme directeur du département de l'administration des attachés militaires. Sur le plan international, il a été déployé au sein de la mission conjointe des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour, comme officier de liaison.

Né le 6 septembre à Kalulushi, province de Copperbelt, en République de Zambie, le colonel Fabian Chisha Chikonde est diplômé d'état-major. Il a suivi, entre autres, le cours de conseillers et attachés de défense et celui sur les pratiques diplomatiques et du protocole. Il a, par ailleurs, fait des études stratégiques, notamment dans les domaines de la communication et des relations civilo-militaires. Il a occupé les fonctions de directeur de la défense aérienne ; commandant de la 87e unité de la défense aérienne ; commandant de la station de commandement des forces aériennes zambiennes Twin Palm ; et commandant par intérim de la base aérienne zambienne Ibex.

Un attaché de défense et cinq coopérants français récompensés

Arrivé à la fin de sa mission en République du Congo, l'attaché de défense près l'ambassade de France au Congo, Christian Piot, et cinq coopérants militaires français ont été respectivement nommés à titre exceptionnel, dans l'ordre du mérite congolais, au grade d'officier et de fraternité d'armes par le président de la République, Denis Sassou N'Guesso.

Appréciant le geste du chef de l'Etat, Christian Piot a reconnu que l'attention apportée par le président de la République et le ministre de la Défense nationale à leur égard est une marque de reconnaissance et de considération indéniable. « C'est avec beaucoup d'émotion que nous avons reçu ces décorations. Nous sommes six militaires français, officiers et sous-officiers à avoir œuvré chacun à son poste, à renforcer la coopération militaire entre nos deux pays pendant trois ans... », a déclaré Christian Piot.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.