24 Juin 2019

Sénégal: Corruption présumée à l'IAAF - Un procès contre Lamine Diack en perspective

Dakar — Les juges d'instruction chargés de l'enquête pour corruption ont demandé un procès contre l'ancien patron de la Fédération internationale d'athlétisme, Lamine Diack, et son fils Papa Massata Diack, rapporte le quotidien français Le monde sur son site, ce lundi.

M. Diack, 86 ans, devra répondre de "corruption active et passive", " abus de confiance" et "blanchiment en bande organisée" devant le tribunal correctionnel de Paris, selon la même source, relevant que le procès ne devrait pas se tenir avant plusieurs mois.

Le quotidien ajoute que le juge a renvoyé sur le banc des prévenus cinq autres protagonistes dont le fils de l'ancien président de l'IAAF, Papa Massata Diack, conseiller à l'IAAF en charge du dossier des droits marketing.

L'ex-président de l'IAAF a été mis en examen en novembre 2015 par la justice française pour corruption et blanchiment aggravé.

Cette enquête a ensuite été étendue à partir de décembre 2015 sur l'attribution des JO-2016 à Rio et 2020 à Tokyo.

Papa Massata Diack fait l'objet d'un mandat d'arrêt émis par la justice française.

Lamine Diack est actuellement sous contrôle judiciaire en France. Au Sénégal, il a reçu de nombreux soutiens.

Sénégal

Assassinat de Mamoudou Bolaro Barry - Un sit-in projeté devant l'ambassade de France en Guinée

Les protestations et indignations se multiplient après l'assassinat de Mamoudou Bolaro Barry dans la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.