24 Juin 2019

Sénégal: Guédiawaye - Aliou Sall empêché de faire sa déclaration par des militants et sympathisants

Photo: APS
Aliou Sall, Maire de Guédiawaye

Guédiawaye — Des militants et sympathisants du maire de Guédiawaye, Aliou Sall, l'ont empêché lundi après-midi d'accéder aux locaux de la mairie de cette ville où il prévoyait de faire une "importante déclaration".

Massés devant la porte d'entrée de l'institution municipale, ils ont brandi des pancartes sur lesquelles on peut notamment lire : "Non à la démission", "Nous voulons Aliou Sall à la mairie de Guédiawaye".

Leur détermination a eu finalement raison de la volonté du maire de Guédiawaye de faire sa sortie. Aussi, n'a-t-il pas pu franchir la porte de la mairie. Son cortège a finalement fait demi-tour, escorté par les militants.

Dans une enquête, le média britannique BBC a fait état d'allégations de corruption impliquant Aliou Sall, le frère du président de la République dans l'octroi d'un contrat pétrolier pour l'homme d'affaires roumain Frank Timis.

Intitulé "Sénégal : Scandale à 10 milliards", ce documentaire publié le 3 juin dernier affirme démontrer comment la société de Frank Timis s'était vue retirer puis réattribuer son autorisation après l'accession au pouvoir du président actuel Macky Sall, en mars 2012.

Le film de la BBC cite notamment un paiement d'un montant de 250.000 dollars, soit 146 millions de francs CFA, destiné à la société Agritans Sarl qui aurait appartenu à Aliou Sall, frère du président Macky Sall, présenté comme un facilitateur de Frank Timis de Timis Corporation pour l'attribution de contrats d'exploitation.

Cette somme représenterait, selon un courriel, des taxes de la société offshore de Timis dues, à l'origine, à l'Etat sénégalais.

Des paiements sont également cités, qui auraient été accordés à Aliou Sall par Pétrotim pour des services de consultance.

Ce dernier, qui dirige la Caisse des dépôts et consignation (CDC), a catégoriquement rejeté ces allégations et écarté toute idée de démissionner de ce poste.

Sénégal

CAN 2019 - La CAF change l'arbitre de la finale

Ayant désigné dans un premier temps, l'arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.