25 Juin 2019

Maroc: Le strict minimum Mais c'est déja ça !

Pour sa première sortie officielle comptant pour la phase de poules (groupe D) de la Coupe d'Afrique des nations, le Onze national est parvenu, dimanche au stade Assalam au Caire, à s'en tirer à bon compte face à la formation namibienne, scellant le sort de cette partie sur la courte marque d'un but à zéro.

Une victoire au forceps de l'équipe marocaine qui restait sur deux défaites en matches tests contre la Gambie (0-1) et la Zambie (2-3). Entamer le tournoi du bon pied, cela permet de dissiper le doute et d'envisager la suite du parcours dans de bonnes dispositions.

Devant une sélection namibienne, considérée comme le Petit Poucet du groupe, les joueurs marocains ont eu beaucoup de mal à faire le jeu et à orchestrer des assauts en vue de débloquer la situation. Mais à cela, il y a bien une raison, comme l'a expliqué en fin de match le sélectionneur national Hervé Renard qui avait indiqué que "c'était difficile de mettre du rythme", à cause "certainement de la bonne organisation de la Namibie, la chaleur... et puis, dans un premier match, c'est toujours difficile de rentrer à 100% dans une compétition".

Il a fallu donc attendre les ultimes souffles de cette confrontation (89è) pour que le Onze national trouve le chemin des filets sur un but du malheureux réserviste Itamunua Keimuini qui a marqué contre son camp.

Un but de délivrance, qui plus est, est venu au bon moment permettant à l'EN d'occuper provisoirement la pole position du groupe avec trois unités au compteur, sachant que l'autre match de cette journée inaugurale de la poule D devait opposer hier la Côte d'Ivoire à l'Afrique du Sud.

Pour Hervé Renard, double lauréat de la CAN avec la Zambie en 2012 et la Côte d'Ivoire en 2015 et qui serait le coach le plus comblé s'il décrochait une troisième étoile africaine, "le plus important, c'est prendre trois points. J'espère que la Namibie va poser des problèmes à la Côte d'Ivoire et à l'Afrique du Sud".

Mbarek Boussoufa, choisi homme du match, a indiqué qu' "il ne s'agit que du début du tournoi, le meilleur reste à venir".

A ce propos, le Onze national devait reprendre hier le chemin des entraînements avec une séance matinale consacrée au décrassage. D'ici vendredi, jour du deuxième match contre la Côte d'Ivoire, l'équipe effectuera une séance au quotidien en vue de peaufiner les ultimes réglages, sachant que, d'après le docteur de l'EN, Abderrezak Hifti, le groupe est désormais au complet après que Nousseir Mazraoui, Marouane Da Costa et Younès Belhanda ont récupéré de leurs légères blessures.

Il convient de rappeler que la sélection marocaine bouclera la phase du premier tour le 1er juillet prochain, en donnant le ton à son homologue sud-africaine, adversaire que l'EN n'a jamais battu en Coupe d'Afrique. Pourvu que la qualification des partenaires de Hakim Ziyech soit assurée dès la prochaine rencontre face à la Côte d'Ivoire, un petit point de plus fera l'affaire, afin que le troisième match ne soit qu'une simple formalité, devant permettre à Hervé Renard de faire reposer certains cadres de l'équipe en perspective des prochains tours.

A noter que lors de cette CAN égyptienne, la première à 24 équipes, les deux premiers de chaque groupe en plus des quatre meilleurs troisièmes accéderont au stade des huitièmes de finale, tour qui se déroulera les 5 et 6 juillet.

Maroc

L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne

La Caravana Abriendo Fronteras met en lumière des pratiques d'un autre âge Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.