Cote d'Ivoire: Sakassou - Louis Habonouan explique le programme « eau potable pour tous »

Louis Habonouan, président du conseil d'administration de l'Office national de l'eau potable (Onep), par ailleurs membre du bureau politique du Rhdp, était en tournée d'information et d'explication dans la région de Gbêkê, sur le Programme d'Hydraulique villageoise améliorée (Hva) initié par le gouvernement.

Il a rencontré le 22 juin, à la Place publique du chef-lieu du Royaume baoulé, la population de Sakassou avec à sa tête les chefs venus des 172 villages de la localité.

Le Pca de l'Onep a fait savoir que le Président de la République, Alassane Ouattara et le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly se sont engagés à mettre en place un Programme social dont l'un des pans vise à donner de l'eau potable à tous les Ivoiriens ainsi qu'à tous ceux qui vivent sur le territoire national. D'où la vaste opération de réhabilitation de 21000 pompes officiellement lancée.

« C'est une opération concrète et visible », a-t-il affirmé. Et de donner cet exemple. « Cela fait 21 ans que la pompe du village de Oualêbo n'a pas été réparée.

Les parents n'avaient plus d'eau potable depuis cette longue période. Aujourd'hui, cette pompe a été réparée grâce au Président Alassane Ouattara », a-t-il dit.

Par conséquent, il a demandé à ses « parents » de saluer cette action du Chef de l'État qui réconcilie les Ivoiriens à travers l'eau potable.

« Que vous soyez Rhdp, Pdci, Fpi... vous buvez l'eau qui vous ait offerte. Il faut réconcilier les Ivoiriens autour de cette eau précieuse pour la survie de l'homme. C'est que le Président de la République fait justement », a-t-il lancé.

Selon lui, contrairement à ces actions concrètes qui vont réconcilier les Ivoiriens, certains hommes politiques ont embauché la trompette de la haine et de la xénophobie qui vont contribuer à fracturer le tissu social et à dresser les Ivoiriens les uns contre les autres et ceux-ci contre leurs « frères » venus des autres pays. « Le peuple baoulé est un peuple de paix qui est ouvert aux autres.

Un peuple pacifique qui aspire à vivre en paix avec tous les autres peuples », a rappelé Louis Habonouan.

Pour lui, ce dont le peuple baoulé a besoin, c'est le développement de ses localités. Ce qui ne peut se faire que dans le vivre ensemble prôné par le Président Ouattara.

« N'écoutez pas ces politiciens qui veulent le pouvoir quel qu'en soit le prix à payer dans une région où vous avez déjà suffisamment payé le prix de la guerre », a-t-il averti.

Au cours de cette tournée dans la région de Gbêkê, Louis Habonouan avait à ses côtés la ministre Jeanne Peuhmond; Brou Kouamé, Pca de l'Anader, tous des cadres de Sakassou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.