25 Juin 2019

Mali: Une initiative pour le retour de la paix dans le centre

De nombreux représentants de la région de Mopti se sont déclarés lundi 24 juin, à Bamako, décidés à apporter leur contribution au règlement de la crise dans le centre du pays, confronté à une forte insécurité qui s'ajoute désormais à celle du Nord.

Représentants des communautés musulmanes, catholiques, protestantes du Mali, tous étaient présents lundi à Bamako aux côtés des fils de la région de Mopti pour trouver une solution à la crise du centre du pays.

« Les drames qui sévissent dans la région de Mopti nous préoccupent énormément. Notre mission est double : nous devons être des sentinelles et quand le danger est là, prévenir qui de droit pour mettre fin aux conflits. Nous devons être des intercesseurs », a plaidé le cardinal Jean Zerbo, archevêque de Bamako.

►Mali : qui fait quoi dans le Centre en proie à des violences intercommunautaires ?

Concrètement, pour aider à résoudre la crise, des missions seront dépêchées sur le terrain « Il s'agira de composer des groupes à partir de Bamako avec les ressortissants des différents cercles, avec les représentants des différentes associations, les représentants des religieux qui étaient là [ce lundi] et qui nous ont dit qu'ils seraient les sentinelles vigilantes qui vont nous accompagner, a expliqué Me Kassoum Tapo, ancien bâtonnier de l'ordre des avocats du Mali, ancien ministre, et l'un des principaux initiateurs de la rencontre. Donc pour aller sur le terrain et trouver les solutions adéquates. »

Dans la foulée s'est tenue la première réunion pour rentrer dans la phase opérationnelle des activités du collectif.

Mali

Interview de Mme Dinkorma Ouologuem, pharmacienne, membre du Malaria Research and Training Center du Mali ( MRTC)

L'Académie africaine des sciences (AAS), en partenariat avec le Programme de développement des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.