Sénégal: Fatick - Des enseignants et des élèves formés à la préservation de la mangrove

Mbam (Foundiougne) — Au total, 54 enseignants et 810 élèves de 27 établissements scolaires de l'Inspection d'académie (IA) de Fatick, ont été formés et sensibilisés sur l'importance et la préservation de la mangrove, a appris lundi, l'APS.

"Le programme Mangrove Capital Africa est composé de plus ou moins quatre axes stratégiques dont un axe qui suit les apprentissages scolaires et c'est dans ce cadre que nous avons noué un partenariat avec l'IA de Fatick pour introduire l'enseignement de la mangrove à l'école", a expliqué M. Diouf.

Il s'entretenait avec des journalistes en marge des travaux d'évaluation des plans d'actions de 27 clubs environnement sélectionnés dans le cadre du Programme Mangrove capital Africa, un programme d'enseignement et formation des élèves sur l'importance de la mangrove.

"Dans cette initiative, nous avons eu à négocier un plan d'actions sur la base d'un protocole d'accord et démarrer une phase pilote de formation et sensibilisation de 54 enseignants et 810 élèves de 27 écoles des quatre IEF de l'IA de Fatick sur l'introduction de l'enseignement de la mangrove au niveau des clubs environnement mais aussi de ces écoles", a-t-il ajouté.

A ce niveau, a-t-il précisé, "nous avons suivi tout un processus de formation de 54 enseignants encadreurs de ces clubs sur l'importance de la mangrove, la biodiversité mais également sur la gestion de la mangrove qui devient de plus en plus problématique dans la zone du Delta du Saloum".

Cet enseignement vise à inculquer chez les enfants de nouveaux comportements favorables à la préservation et à la conservation de la mangrove, a t-il dit.

Initié en partenariat avec l'IA de Fatick, le Mangrove Capital Africa de Wetlands est un programme à long terme qui, dans dans sa phase pilote, est prévue pour une durée de deux ans, selon ses responsables.

"Cette phase pilote, selon, M. Diouf, va nous permettre de capitaliser cette expérience avec les écoles, tirer des leçons, et peut être, en finalité, dans le cadre d'une feuille de route avec l'IA de Fatick, œuvrer pour son introduction dans le curriculum d'enseignement scolaire".

Il s'est félicité de l'engouement des parents et de l'intérêt des enseignants mais aussi des élèves sélectionnés pour les apprentissages sur la mangrove dans les clubs scolaires et les communautés.

"La mangrove, en dehors des fonctions économiques, joue aussi une fonction naturelle de régulation et de séquestration du carbone plus que les forêts continentales", a-t-il rappelé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.