24 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Mme Aimée Zébeyoux - "Le programme s'inscrit parfaitement dans l'approche des droits de l'homme"

Ce n'est certes pas écrit noir sur blanc, mais le Programme social du Gouvernement (PsGouv) œuvre parfaitement à la promotion et à la protection des droits de l'Homme. Étant entendu que ces droits englobent le droit à la santé, à l'éducation, au logement, au travail et à un emploi décent et à l'eau potable.

Pour ceux qui n'avaient pas fait la remarque, la secrétaire de l'Etat en charge des Droits de l'Homme, Aimée Zébeyoux, s'est attelée à le démontrer hier, à l'Agence ivoirienne de presse (Aip). Mme Zébeyoux était l'invitée de la « Tribune de l'Aip », un espace dédié à la promotion des activités du Gouvernement.

« A l'examen du programme social du Gouvernement 2019-2020 dans ses cinq axes stratégiques qui visent à fournir aux populations des services de santé efficients ; faciliter l'accès et le maintien des enfants à l'école ; favoriser l'accès à un coût abordable des populations aux services essentiels tels que le logement, l'énergie, l'eau potable et le transport ; améliorer l'employabilité ainsi que l'accès à un emploi décent et stable pour les jeunes et les femmes ; créer les conditions d'amélioration du bien-être des populations en milieu rural et assurer la sécurité alimentaire ; on peut affirmer que la mise en œuvre dudit programme s'inscrit parfaitement dans l'approche des droits de l'Homme », a-t- elle indiqué.

A titre illustratif, la commissaire du Gouvernement a cité la Couverture maladie universelle (Cmu) qui sera lancée bientôt avec près de 1. 656. 968 personnes enrôlées.

A cela s'ajoute le renforcement de la gratuité ciblée et du programme de renforcement du programme élargi de vaccination qui a permis à près de 1. 391. 279 enfants âgés de 9 mois à 5 ans d'être vaccinés contre la rougeole en fin mars 2019.

Au titre du logement, elle a fais cas du projet de 60 000 logements dont 10 000 à l'intérieur du pays et 50 000 dans l'agglomération d'Abidjan. Pour le droit au travail et à un emploi décent, Aimée Zébeyoux a noté le recrutement dérogatoire de personnes vivant avec un handicap (300 en 2015 et 158 en 2018 dont 53 femmes).

En ce qui concerne l'eau potable, elle a indiqué que grâce aux efforts du Gouvernement, la proportion de la population ayant accès à l'eau potable est passée de 78,4% en 2015 à plus de 82% en 2018.

« En milieu rural, cette proportion est passée de 73,4% en 2016 à bientôt plus de 77% grâce au renforcement du programme d'accès à l'eau potable contenu dans le Ps-Gouv », a-t-elle précisé.

Enfin, pour ce qui est du droit à l'éducation, l'invitée de l'Aip est revenue sur la politique de l'école obligatoire qui a impacté positivement le maintien des enfants et surtout des jeunes filles à l'école. « Avant, lorsqu'une jeune fille tombait enceinte, elle ne pouvait plus aller à l'école. Ce n'est plus le cas maintenant », a-t-elle affirmé.

Cote d'Ivoire

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.