Afrique de l'Ouest: Médias et lutte contre le terrorisme - Le GEPPAO lance l'Appel de Ouagadougou

Les lampions se sont éteints sur le forum de Ouagadougou sur la sécurité du Groupement des éditeurs de presse publique de l'Afrique de l'Ouest (GEPPAO). Les participants, venus de plusieurs pays de l'espace UEMOA, ont suivi des communications par rapport au thème principal relatif au rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme.

Du forum sont nés l'Appel de Ouagadougou et un conseil scientifique pour une lutte efficace contre le terrorisme. La cérémonie de clôture a eu lieu le 21 juin 2019 à Ouagadougou.

Comment les médias doivent-ils se comporter désormais face au phénomène du terrorisme ? Le forum du GEPPAO en a donné des pistes de solution aux participants.

En effet, « pendant 48 heures, des experts de différents domaines venus d'horizons divers ont passé au peigne fin la sécurité en Afrique de l'Ouest dans toutes ses dimensions pour révéler les raisons, les conséquences, mais aussi les recommandations pour une désescalade de la violence en vue d'un retour à la sécurité et à la paix sociales, socle du développement durable au sein de la communauté ».

Tels sont les propos du représentant du président du Faso, Rémis Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication et des relations avec le parlement.

A l'entendre, le Burkina Faso se réjouit de l'organisation d'un tel évènement qui vient, à point nommé, interpeller les médias sur leur rôle et leur responsabilité dans leur travail d'information des populations.

Il a d'ailleurs assuré aux invités que « leur participation au forum de Ouagadougou a été utile » car « elle a permis de poser les bases d'une action concertée, portée par la sous-région ».

Pour le représentant du président du Faso à la clôture du forum du GEPPAO, c'est une évidence, mais également un impératif pour les africains de trouver eux-mêmes des solutions endogènes aux problèmes africains, avec l'accompagnement des partenaires techniques et financiers.

Il a d'ailleurs indiqué que le patronage de ce forum par le président du Faso, témoigne, si besoin en est, de l'engagement des gouvernements du G5 Sahel à apporter le soutien nécessaire aux médias pour mieux bénéficier de leur apport dans cette lutte contre le terrorisme.

« Nous avons plein espoir que la contribution des participants portera ses fruits dans le quotidien des populations de la zone G5-SAHEL », a conclu Rémis Fulgance Dandjinou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.