25 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Assemblée nationale/Sénat - Le Chef de l'État appelle à une étroite coopération

Le Chef de l'État, Alassane Ouattara, a reçu le lundi 24 juin 2019, les sénateurs proches du Rhdp. Au cours de cette rencontre, à la salle des Pas perdus du palais présidentiel, il s'est félicité de la mise en place de la Chambre haute du Parlement.

Pour lui, cette institution qui propulse la Côte d'Ivoire dans l'ère du bicaméralisme parlementaire, avait été d'abord pensé par le père-fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, Félix Houphouët-Boigny, et ensuite par l'ancien Chef d'État, Henri Konan Bédié.

« Je suis heureux que nous ayons pu mettre en place cette institution qui représente les collectivités territoriales décentralisées et les Ivoiriens de l'extérieur », s'est-il satisfait.

Le Président de la République a déclaré que les règles de coopération entre l'Assemblée nationale et le Sénat doivent être établies de manière à éviter un allongement des procédures parlementaires et les conflits de compétence entre les deux institutions.

« Je tiens à une étroite coopération entre l'Assemblée nationale et le Sénat. Il faut que ce fonctionnement soit efficace.

Et je sais pouvoir compter sur le président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, un homme d'expérience aussi bien dans l'exécutif, dans le Parlement que dans les régions, pour que nous puissions faire avancer les choses au rythme voulu », a-t-il insisté.

Alassane Ouattara a tenu à préciser que le Sénat, considéré à tort ou à raison comme une institution budgétivore pour certains, est primordial pour la vitalité des institutions ivoiriennes qui s'adaptent à l'évolution du temps et du monde.

Évoquant le retard accusé dans la mise en place du Sénat, Alassane Ouattara a informé que, de concert avec Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, anciennement membre de la coalition des houphouétistes, il attendait d'achever définitivement la constitution du parti politique, Rhdp.

Il a aussi justifié le fonctionnement tardif de la Chambre haute, par sa volonté de faire respecter les 30% de quota des femmes devant siéger au sein de cette institution.

A cet égard, il a félicité Jeannot Ahoussou-Kouadio pour les négociations menées avec les groupes parlementaires en vue de la constitution du bureau et des commissions du Sénat.

« Je note que nous avons 78 sénateurs Rhdp, plus 4 apparentés et 17 sénateurs Pdci-Rda. Je crois que cela est une bonne représentation de la situation actuelle de notre pays.

Ce qui importe, c'est d'avoir la même vision pour une Côte d'Ivoire en paix, une Côte d'Ivoire qui continue de renforcer l'union des fils et filles de ce pays », s'est-il réjoui.

Avant de faire part de sa grande joie de voir le Sénat devenir opérationnel à partir de ce 27 juin, après l'adoption en séance publique des organes de cette institution à Yamoussoukro.

Le Président Ouattara a dit qu'après consultation, il a donné son accord pour la désignation de Dr Touré Souleymane comme le président du groupe parlementaire Rhdp au Sénat.

Parlant de la constitution des organes de l'institution dirigée par Ahoussou Kouadio, le premier des Ivoiriens a fait savoir qu'il tient à l'équilibre du genre et des régions pour renforcer l'unité et l'union au sein du Rhdp.

Au niveau du paysage politique et même de la configuration du Sénat, le chef de l'État a affirmé que la clarification des positions a permis de dégager aujourd'hui deux grands blocs: le camp des houphouétistes et celui des anti-houphouétistes. « Je me réjouis que les houphouétistes soient les plus nombreux », s'est-il satisfait.

Avec la publication de la liste des membres du conseil national, bureau politique et conseil politique, le Président Ouattara s'est dit heureux que le Rhdp soit désormais totalement fonctionnel.

« Puisque le conseil politique qui comprend 150 membres a maintenant été arrêté. Nous avons le bureau politique qui fait un peu plus de 3900 membres. Et le conseil national qui fait 7900 membres. Je voudrais féliciter tous ceux et celles qui sont membres de ces organes ».

Il a tenu à rassurer les personnes dont les noms ne figurent pas sur les listes de nomination que des aménagements sont en cours afin que presque tout le monde soit pris en compte.

Cote d'Ivoire

21e Sommet de l'Uemoa/Alassane Ouattara - "Ce que sera l'Eco, la monnaie unique"

Au terme du 21ème Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Uemoa, le Président Alassane Ouattara… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.